webleads-tracker


Wynn's remporte les 24h du Mans sur Ford GT

Pétroliers

L'équipe Ford GT Wynn's/Keating Motorsports n° 85 et ses pilotes Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Felipe Fraga ont joué leur stratégie de course à la perfection lors de la 87e édition des 24 Heures du Mans et ont mené la course en tête dans ce qui semblait être une véritable domination en classe GTE-Am. Une victoire qui couronne à merveille les célébrations du 80ème anniversaire de la marque Wynn’s partout dans le monde.

Ben Keating, le directeur de Keating Motorsports et premier compétiteur privé sur Ford GT, a remporté Le Mans après 5 participations à la célèbre course d'endurance. Une défaite de justesse en 2018 et une 3ème place au GTE-Am en 2018 ont joué un rôle clé dans la victoire de cette année. 

« Je pense que l’expérience de la précédente édition des 24h du Mans m’a permis de comprendre quelle était la bonne stratégie pour Le Mans cette année », a déclaré Keating. « J'avais l'impression que nous aurions pu gagner l'an dernier et cela n’a pas été le cas, alors j'ai listé toutes les choses que j'aurais aimé faire différemment. Nous sommes arrivés avec un plan précis cette année et c'est exactement ce que nous avons fait. C'était vraiment une belle course."

Lorsqu’est venu le tour de Keating, il a conduit trois relais d'affilée au volant de la Ford GT Wynn’s dimanche matin, en restant en tête jusqu’à passer le relais à Bleekemolen pour un dernier run avant l'arrivée.

« Ben a connu un dernier passage incroyable, a dit Bleekemolen. "Au début, il avait pour consigne d’économiser du carburant, mais à la fin l'équipe a dit qu'il pouvait se lâcher et il a affiché ses tours les plus rapides de la course. C'était la clé pour rester en tête, parce que quand mon tour est venu, je suis sorti des stands trois secondes avant la deuxième place. À partir de là, le plus rapide allait gagner et nous étions déjà en avance et plus rapides. C'était vraiment cool. »

Bleekemolen s'est imposé pour la deuxième fois en 14 départs au Mans mais pour la première fois depuis 2008 en LMP2.

« Le Mans a beaucoup changé au cours des 10 dernières années », a déclaré Bleekemolen. "Aujourd'hui, vous devez vous battre du début à la fin contre les meilleurs pilotes GT du monde. C'est tellement dur maintenant, ce n'est pas une course d'endurance de 24 heures, c'est une course de sprint de 24 heures. Il faut vraiment pousser, donc cette victoire se démarque vraiment de la première.

Pour Felipe Fraga, coéquipier brésilien de Keating et Bleekemolen dans l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship aux États-Unis, c’était une première participation au 24 heures du Mans et une première victoire !

 « C'était incroyable », a déclaré Fraga. " C’était la course la plus préparée à laquelle j’ai participé. Vous pouvez vraiment voir que lorsque vous travaillez dur, le résultat paye. Je suis vraiment heureux de ce résultat. Nous avons presque gagné lors de ma première course avec l'équipe Wynn’s à Daytona, puis ils m'ont demandé si je voulais aller au Mans avec eux. Je tiens vraiment à remercier l'équipe de m'avoir donné cette chance et à Jeroen de m'avoir présenté."

Wynn's est venu en force soutenir son équipe au Mans aussi bien depuis les Etats Unis que de toutes les filiales en Europe.

« C'était vraiment cool » a dit Keating. "Wynn's est aussi une marque grand public ici en France, donc les fans la connaissent ; il y a un attachement réel à la marque et à son Histoire. Nous avons eu toutes les équipes Wynn’s Europe et Etats Unis à nos côtés : c'était tout simplement génial.

EN BREF : pourquoi utiliser des additifs WYNN’S ? Les additifs WYNN’S sont les solutions les plus efficientes pour éviter la dégradation des fluides essentiels aux véhicules et pour remédier à leurs désagréments éventuels. Ils ont aujourd’hui la solution idéale pour passer au contrôle technique, éviter les surconsommations de carburant et prévenir de nombreuses pannes coûteuses.

 

WYNN’S, entreprise historique : les origines de WYNN’S remontent à 1939 aux USA, quand Chestien WYNN met au point un traitement de surface pour le métal destiné à le rendre plus résistant aux frictions et à l’usure. En 1954, l’entreprise marque son temps sur le circuit de Montlhéry, avec une 4 CV Renault qui tourne sans huile dans le carter moteur après avoir été traitée au Super Friction Proofing de WYNN’S. 80 ans plus tard, l’entreprise qui appartient au groupe international ITW, est leader mondial des additifs. Aujourd’hui, WYNN’S fabrique et commercialise des traitements pour la protection des moteurs et de l’environnement et a développé quatre gammes complètes de produits qui bénéficient de puissants réseaux de distribution pour les professionnels et les particuliers. Les additifs carburant, huile, refroidissement, et fluides techniques WYNN’S sont distribués en grande surface alimentaire, dans les magasins spécialisés auto et dans le e-commerce (www.jentretiensmonauto.com). 120 stations service du Groupe Casino et Cora distribuent directement à la pompe un carburant additivé Wynn’s. Au total ce sont plus de 2000 points de vente destinés aux particuliers. Le siège français se situe à Pessac (Bordeaux / Gironde), il emploie 25 salariés et génère 11,5 M€ de chiffre d’affaires. Pour en savoir plus : www.wynns.fr / www.rainx.fr

En plus de ce partenariat avec Wynn’s, Ben Keating est un concessionnaire Ford aux Etats Unis depuis trois générations et propose régulièrement les solutions Wynn’s dans ses ateliers www.KeatingAuto.com.

Prochaine étape pour Wynn's et Keating, Bleekemolen et Fraga : Les 6 heures de Sahlen Glen  dans l'État de New York  lors du championnat d’endurance IMSA WeatherTech SportsCar (27 – 30 Juin). Les pilotes et l'équipe Wynn’s/Mercedes-AMG Riley Motorsports no 33 Mercedes-AMG GT3 entrent dans cette course en tête du classement du championnat par équipe et par pilote à mi-parcours de la Michelin Endurance Cup 2019.