webleads-tracker


Ventes VN Chine -5,2%, 9ème baisse consécutive

Constructeurs

Les ventes d'automobiles en Chine ont chuté pour le neuvième mois consécutif en mars, reculant de 5,2% sur un an, selon une fédération professionnelle, le premier marché mondial continuant son repli sur fond de conjoncture morose.

Cette annonce intervient quelques jours avant l'ouverture mardi du salon automobile de Shanghai (est), grand rendez-vous du secteur où se presseront constructeurs locaux et étrangers.

Un total de 2,52 million de véhicules ont été vendus en Chine en mars, a annoncé vendredi l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM) dans un communiqué.

Les ventes avaient plongé de 13,8% en février et de 15,8% en janvier. La chute de mars est la moins brutale depuis sept mois.

Le secteur automobile est à la peine depuis 2018: les ventes totales sur 12 mois ont reculé de 2,76% l'an passé, à 28,08 millions de véhicules, dans un contexte de ralentissement économique et de guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Il s'agissait du premier repli depuis trois décennies, après la croissance de 2017 (+3%) et l'envolée de 2016 (+14%).

Le gouvernement chinois a cependant annoncé en mars des réductions de TVA dans plusieurs secteurs d'activité, une mesure qui pourrait aider l'industrie automobile.

Les ventes de véhicules à "énergies nouvelles" (électriques et hybrides) ont par ailleurs poursuivi leur progression le mois dernier, en affichant une forte hausse de 85,4% sur un an, selon la CAAM.

Certes, avec 126.000 unités écoulées le mois dernier, il ne s'agit que d'une goutte d'eau (5%) par rapport au volume total. Mais la Chine devrait continuer de soutenir le développement de ce type de voitures et prévoit d'imposer des quotas minimaux de production de véhicules "verts" aux constructeurs.

© 2019AFP