webleads-tracker


Véhicules d'entreprise : +15,21 % en avril, +7,39% sur 4 mois (OVE)

Services

Le marché du véhicule d’entreprise a fait des étincelles en avril, avec certes un jour ouvré de plus par rapport à 2018. Les immatriculations ressortent en hausse de +15,21 % (74 894 VO + VUL), selon les chiffres de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE). Depuis le début de l’année, le marché du véhicule d’entreprise s’inscrit désormais en croissance de +7,39 % à 293 310 unités (VP + VUL), avec le même nombre de jours ouvrés (84 en 2018 et en 2019).

• Le marché entreprise en Avril

En avril, les immatriculations de VP et de VUL réalisées par les entreprises ont affiché une croissance à deux chiffres, à +15,21 % (74 894 VP + VUL). Le marché signe ainsi son meilleur mois depuis le début de l’année.  

VP et VUL enregistrent des progressions à deux chiffres de leurs immatriculations.. Cette fois-ci, c’est le VUL qui fait la course en tête, avec une hausse des immatriculations de +16,56 % (31 978 unités), tandis que le VP voit ses immatriculations augmenter de + 14,22 % à 42 916 unités.

Côté énergies, l’essence accélère encore avec une croissance des immatriculations de +72,47 % (17 123 VP + VUL). Sur le VP, la progression est de + 73,63 % (15 613 unités)sur un mois, tandis que le VUL voit ses immatriculations essence croître de +61,32 % (1 510 unités).

L’électrique affiche des immatriculations en nette hausse de + 86,92 %  (1 772 unités VP + VUL). Par type de véhicule, la croissance est de +85,69 % dans les VP (1 129 unités) et de +89,12 % sur le VUL (643 unités).

De leur côté, les hybrides voient leurs immatriculations repartir à la hausse, à +36,05 % sur un mois (2 555 unités VP +VUL). La progression est de +31,55 %  sur les VP (2 414 unités) et de + 227,91 % sur les VUL (141 unités).

En avril, le diesel reprend quelques couleurs, avec la première hausse des immatriculations depuis le début de l’année 2019 : + 2,18 % à 53 352 unités (VP + VUL). Une amélioration exclusivement due au VUL, dont les immatriculations progressent de +13,52 % (29 615 unités), tandis que sur le VP, le plongeon se poursuit (-9,14 % à 23 737 unités). 

 

• Le marché entreprise sur quatre mois (Janvier-Avril)

Sur les quatre premiers mois de 2019 et avec le même nombre de jours ouvrés d’une année sur l’autre (84 jours), le marché du véhicule d’entreprise s’inscrit en progression de +7,39 % à 293 130 unités (VP + VUL).

Par segment de marché, c’est toujours le VUL qui connaît la plus forte augmentation sur la période: +8,99 %  (124 263 unités). Le marché du VP s’établit pour sa part en progression de + 6,25 % à 168 867 unités.  

Par type d’énergies, l’essence accentue sa pénétration dans les flottes puisqu’elle représente désormais 21,62 % des immatriculations en entreprise. Sur quatre mois, ses immatriculations augmentent de + 60,9 % à 63 364 unités (VP + VUL). Sa part de marché sur le seul segment des VP atteint 33,81 %, avec un total de 57 092 immatriculations.

L’électrique, pour sa part, voit ses immatriculations augmenter de + 47,33 % (VP + VUL) à 6 646 unités, avec une part de marché de 2,27 %. Sur les seuls VP, la part de marché s’établit à 2,5 %, avec un total de 4 219 immatriculations.

Le développement des motorisations hybrides  affiche une croissance à deux chiffres sur quatre mois +12,76 % (9 499 unités VP + VUL). La part de marché ressort à 3,24 %. Ce sont les hybrides rechargeables qui font la croissance (+ 28,04 % à 2 726 unités (VP + VUL), tandis que les hybrides non rechargeables repartent eux aussi à la hausse (+7,59 % à 6 773 unités).

Quant au diesel, il continue de reculer dans les parcs d’entreprise sur quatre mois, avec un repli de -3,24 % à 213 254 unités (VP + VUL). Sur le seul segment des VP,  le repli est de -12,42 % (98 530 unités).  Au total, les parts de marché du diesel s’établissent désormais à 72,75 % sur l’ensemble du marché entreprise (VP + VUL) et à 58,35 % pour les VP.