webleads-tracker


Toyota va assembler des Lexus NX au Canada

Constructeurs

Le constructeur automobile japonais Toyota assemblera deux versions d'un SUV compact de sa marque haut de gamme Lexus au Canada à compter de 2022, a annoncé lundi le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Les Lexus NX et NX hybride seront assemblées à l'usine de Toyota de Cambridge, en Ontario, et "fourniront l'ensemble du marché américain", a indiqué M. Trudeau lors d'une conférence de presse sur ce site situé à 80 km à l'ouest de Toronto.

"Ce sera la première fois" que ces modèles du constructeur japonais seront assemblés à l'étranger, a précisé le dirigeant libéral.

Pour lui, cette annonce est la conséquence directe de la décision de son gouvernement l'an dernier d'investir 110 millions de dollars canadiens (73 millions d'euros) dans les usines de Toyota de Cambridge et de Woodstock, également en Ontario, qui assemblent le modèle RAV4.

Fort de ce soutien gouvernemental, Toyota avait annoncé en mai un investissement de 1,4 milliard de dollars canadiens (930 millions d'euros) en Ontario, où il compte concentrer sa production nord-américaine de véhicules hybrides.

Les chaînes d'assemblage de Cambridge et de Woodstock ont une capacité de production de 500.000 véhicules par année, ce qui fait du constructeur japonais le plus important fabricant d'automobiles du Canada, selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

Cet investissement japonais est une bonne nouvelle pour le secteur automobile de l'Ontario, province durement touchée après les annonces de plus de 4.000 suppressions d'emplois dans les usines des constructeurs américains General Motors et Chrysler ces derniers mois.

jl/et/bh

© 2019AFP