webleads-tracker


Sika: ventes +20% au T1 malgré l'inflation et les pénuries de matériaux

Equipementiers

Le groupe suisse de chimie Sika, spécialisé dans les matériaux de construction, a publié mardi des ventes trimestrielles en hausse de 20% malgré l'inflation et les pénuries de matériaux, grâce notamment aux programmes de soutien à l'économie qui dopent le bâtiment.

Au premier trimestre, son chiffre d'affaires s'est accru de 21,9% en monnaies locales, à près de 2,4 milliards de francs suisses (2,3 milliards d'euros), indique dans un communiqué ce fabricant de mortiers, isolants et colles pour le bâtiment.

Compte tenu de la forte hausse du franc suisse depuis le début de la guerre en Ukraine, sa progression a été ramenée à 20% une fois converti en francs suisses, précise-t-il, ce qui reste supérieur aux prévisions.

En effet, les analystes interrogés par l'agence suisse AWP l'attendaient en moyenne à 2,3 milliards de francs.

"Le secteur de la construction bénéficie des programmes de soutien globaux significatifs", souligne le groupe, qui met également en avant la demande pour les produits permettant de réduire l'empreinte carbone dans le bâtiment parmi les moteurs de sa croissance.

Durant ce premier trimestre, ses ventes ont été portées en particulier par la forte croissance dans la zone Amériques. Elles ont bondi de 36,2% en monnaies locales grâce aux grands projets de rénovation et à la demande pour la construction de centre de données.

Elles se sont également accrues de 18,1% dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique et de 18,6% dans la zone Asie-Pacifique malgré "les nombreux confinements", détaille Sika, précisant que ses ventes en Chine continuent d'afficher une croissance à deux chiffres.

Sa division qui fournit des produits d'isolation au secteur automobile, notamment pour les véhicules électriques, a pour sa part vu ses ventes grimper de 10,4% en dépit des tensions sur les chaînes de production du secteur.

Au premier trimestre, le groupe a été confronté à une "forte hausse des coûts des matériaux", a précisé son directeur général, Thomas Hasler, insistant cependant sur le fait que ses prix ont été relevés.

Pour 2022, Sika entend toujours dépasser pour la première fois la barre des 10 milliards de francs suisses de chiffre d'affaires.

noo/gk

© 2022AFP