webleads-tracker


Shell lance un bitume révolutionnaire

Pétroliers

Shell annonce le lancement d’un nouveau bitume qui contribue à réduire l’impact de la production et l’application des enrobés sur la qualité de l’air à l’échelle locale. Des essais réalisés en France et dans d’autres pays à travers le monde ont montré que Shell Bitumen FreshAir peut contribuer à réduire les émissions de gaz et de particules spécifiques provenant des enrobés, lors de leur production et application, de 40 % en moyenne par rapport au bitume classique.

Une solution prête à l’emploi, Shell Bitumen FreshAir peut être aisément utilisé avec les procédés d’enrobage et de mise en œuvre existants. « Les infrastructures routières sont indispensables à la vie moderne, mais lurbanisation et lintensification des transports et des activités industrielles ont conduit à la détérioration de la qualité de l'air à l'échelle locale », constate Jason Wong, Vice-Président de la division mondiale bitume de Shell. « Pour répondre au besoin en infrastructures de transport et de construction plus propres, chaque industrie doit apporter sa contribution à l'élaboration de méthodes de travail plus respectueuses de l'environnement. »

Mis au point dans le centre mondial de R&D de Shell à Bangalore (Inde), Shell Bitumen FreshAir fait appel à une technologie innovante de bitume qui agit directement sur les composés chimiques affectant la qualité de l’air, ainsi que sur les molécules odorantes. Cette réaction chimique se produit in situ au niveau moléculaire, contribuant à réduire certains gaz et certaines particules spécifiques ou à limiter leur libération dans l’atmosphère lors de la production et l’application des enrobés, réduisant l’impact sur la qualité de l’air à l’échelle locale. 

« En France, les autorités nationales et locales commencent à adopter un vaste éventail de mesures pour améliorer la qualité de lair, en particulier dans les zones densément urbanisées comme Paris. Il n’y a pas de solution unique, chaque industrie doit y apporter sa contribution. », explique Quentin Lefrère, Directeur Shell Bitumes pour la France et le Benelux. « Avec Shell Bitumen FreshAir, nous participons aux efforts visant à améliorer la qualité de l’air à l’échelle locale, et ce au bénéfice de nos clients et des communautés au sein desquelles ils opèrent.

Shell est le premier fournisseur de bitume au monde à mettre au point une solution qui s’attaque à l’impact sur la qualité de l’air. Choisir Shell Bitumen FreshAir à la place d’un bitume classique a un effet similaire, pour les particules (PM10), à la plantation d’en moyenne16 arbres et, pour le NO2, au retrait de la circulation d’en moyenne 40 voitures (par kilomètre d’enrobé mis en œuvre par an).

Shell Bitumen FreshAir a été testé auprès de constructeurs routiers et d’experts en qualité de l’air lors d’essais sur le terrain soumis à un contrôle externe en France, aux Pays-Bas, en Thaïlande et en Grande Bretagne.