webleads-tracker


PSA Mulhouse: 2008 arrêtée, 960 intérimaires supprimés

Constructeurs

L'usine PSA de Mulhouse (Haut-Rhin) va se séparer d'un millier d'intérimaires à l'automne prochain, en raison de l'arrêt sur le site de la fabrication de la Peugeot 2008, a-t-on appris mardi de source syndicale.

La fin de la production de ce véhicule entraînera la suppression, courant octobre, de l'équipe de nuit qui lui est dédiée et qui emploie 960 personnes, ont indiqué les syndicats CFE-CGC et FO, à l'issue de la réunion mensuelle du Comité social et économique (CSE) du site.

Les effectifs de l'usine s'ajusteront à hauteur équivalente, par la non-reconduction des contrats d'intérim qui concernera ainsi environ 1.000 travailleurs temporaires, a-t-on précisé de même source.

Le nombre d'intérimaires diminuera ainsi très fortement par rapport aux 1.350 employés actuellement sur le site, ont relevé les syndicats.

"Cette mesure est terrible pour le bassin d'emplois", a réagi Laurent Gautherat, responsable CFE-CGC du site.

"C'est un coup de massue pour les salariés qui travaillent depuis plus de trois ans à plein régime", a estimé Deborah Schorr, secrétaire du syndicat FO du site.

"Ces suppressions sont inacceptables", selon Justin Wostyn, responsable CGT, car "les conditions de travail, de plus en plus difficiles dans l'usine, exigeraient au contraire des augmentations d'effectifs".

Contactée par l'AFP, la direction du site a confirmé l'arrêt de la 2008 "à la fin de l'année", sans donner de chiffres sur l'impact social. La fin de la 2008 s'inscrit dans le recentrage de Mulhouse sur la production de modèles "moyen et haut de gamme" et la remplaçante de la 2008 sera produite dans l'usine PSA de Vigo (Espagne), spécialisée sur ce segment de véhicules, a exposé une porte-parole du site.

Cette décision entraînera également un ralentissement de cadence dans les équipes de jour qui passeront de 2 à une et demie en novembre, a ajouté la porte-parole.

Elle impactera une partie des salariés permanents qui seront prêtés à d'autres ateliers de l'usine - les unités de mécanique, forge et fonderie travaillant pour l'ensemble du groupe PSA -, à d'autres sites du constructeur ou à des entreprises locales, a-t-elle ajouté.

Le creux d'activité sera "temporaire", car un nouveau véhicule à "forts volumes" sera produit à Mulhouse dès 2021, une décision antérieure qui a été confirmée lors du CSE de mardi, a dit la représentante de la direction.

PSA Mulhouse emploie 5.300 salariés permanents.

En contraste, la très forte activité du site voisin de Sochaux (Doubs) amène celui-ci à accumuler les heures supplémentaires, y compris les jours fériés. Selon le planning de travail présenté mardi en CSE, une partie de l'usine travaillera le 8 mai, le jeudi de l'Ascension (30 mai) et le lundi de Pentecôte (10 juin), a indiqué la direction.

Environ 2.000 salariés affectés à la production de la 3008, de la 5008 et du Grandland d'Opel sont concernés, sur les 9.500 permanents et intérimaires de Sochaux, selon Eric Peultier, secrétaire FO du site.

PSA Mulhouse va également travailler en partie les mêmes jours fériés de mai et juin et plusieurs samedis, "ce qui rend complètement aberrante la décision" de réduire ensuite ses effectifs, a estimé Julien Wostyn.

cr-jlc/az

© 2019AFP