webleads-tracker


Panasonic: perte nette de 79 M€ au 1er trimestre

Equipementiers

Le groupe japonais d'électronique Panasonic a annoncé jeudi une petite perte nette sur le premier trimestre 2020/21, dans un contexte économique plombé par le coronavirus, et formulé des prévisions annuelles inférieures aux attentes du marché.

Panasonic a subi une perte nette de 9,8 milliards de yens (79 millions d'euros) sur la période avril-juin, dominée par des conditions de marché détériorées et de lourdes incertitudes en raison de la pandémie mondiale. Un an plus tôt le groupe avait dégagé un bénéfice net trimestriel de 49,8 milliards de yens.

Sur l'ensemble de son exercice 2020/21 le groupe prévoit une chute de 56% de son bénéfice net, à 100 milliards de yens (807 millions d'euros), pour un bénéfice opérationnel de 150 milliards de yens et des ventes en baisse de 13% à 6.500 milliards de yens (52,6 milliards d'euros).

Panasonic s'attend à une "diminution de l'impact économique du Covid-19" à partir de son deuxième trimestre (juillet-septembre), et dit avoir observé une "reprise notable" de son activité au Japon et en Chine dès juin.

L'impact de la pandémie devrait toutefois continuer à se faire durement ressentir cet été pour sa division de systèmes connectés - fournissant notamment des équipements pour le secteur aérien - et sa division d'équipements pour le secteur automobile, a prévenu le groupe.

Ces deux divisions ont aussi été les plus affectées par le Covid-19 au premier trimestre, avec celle des équipements pour la maison (domotique, panneaux solaires, ventilateurs, purificateurs d'air, éclairage, etc.).

Les ventes trimestrielles de sa principale division, les appareils électroménagers, ont également fortement reculé (-19%).

Au total entre avril et fin juin, le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 26% sur un an, à 1.392 milliards de yens (11,2 milliards d'euros).

Au-delà de l'impact du coronavirus, le chiffre d'affaires du groupe a aussi reculé du fait de la cession de diverses activités et d'effets de change défavorables liés à l'appréciation du yen.

Le bénéfice opérationnel trimestriel a quant à lui fondu de 93% sur la période, à 3,8 milliards de yens (31 millions d'euros).

mac/etb/pcm

© 2020AFP