webleads-tracker


Magazine Peter Auto n°3: Spa-Classic 9è édition (+vidéo)

Services

Le cadre du troisième numéro du Magazine Peter Auto n’est autre que le plus beau circuit du monde ! Organisée sur le mythique tracé de Spa-Francorchamps, la neuvième édition de Spa-Classic a tenu toutes ses promesses, offrant des images à couper le souffle !

Né en 1921, le circuit de Spa-Francorchamps est, avec Silverstone, Monaco et Monza, l’un des circuits les plus emblématiques du championnat du monde de Formule 1. Jugé trop dangereux, le tracé initial a été abandonné en 1978. Reste encore les vestiges de virages fameux comme Burnenville, Malmedy ou Stavelot.

 

À fond ou pas ? C’est la question que se posent les pilotes quand ils discutent de leur façon d’aborder le terrifiant Raidillon de l’Eau Rouge. Que ce soit au volant d’un prototype à effet de sol des années 1990 ou d’une Grand Tourisme à pneus rainurés des années 1960, le défi reste colossal au moment d’aborder ce mur à 17 %.

 

Spa-Francorchamps et le Group C, c’est une vieille et belle histoire. À l’époque, l’épreuve de 500 ou de 1 000 km était un rendez-vous incontournable remporté successivement par Sauber Mercedes, Jaguar, Lancia et Porsche. A Spa-Classic, le Belge Nicolas d’Ieteren suit les traces de Thierry Boutsen ou de Jacky Ickx…

 

L’Endurance Racing Legends est le dernier né des plateaux Peter Auto. Il est assurément le préféré des jeunes spectateurs qui se régalent à "instagrammer" les Dodge Viper GTS-R, Aston Martin DBR-1 et autres Panoz Esperante GTR-1. Cette dernière est d’ailleurs la préférée de Jarrah Venables, co-organisateur de la série.

 

Avec 27 voitures en piste - Aston Martin DB2, Bizzarrini 5300 GT, Ferrari 250 GT Belinetta, Porsche RS 61 Spyder - The Greatest’s Trophy fait rimer "quantité" et "rareté". Entre autres voitures d’exceptions, citons l’Alfa Romeo TZ 2 de 1965 (12 exemplaires produits) et la Cooper T33 de 1954 (quatre exemplaires).

 

Samedi soir, les concurrents du Sixties' Endurance voient apparaitre de gros nuages noirs. Alors l’ambiance est tendu au départ de cette course dans laquelle 70 voitures sont engagées : Austin Healey 3000, Chevrolet Corvette, Jaguar Type-E, Lister Knobbly, Lotus XV, MG B, Morgan +4, Porsche 904 GTS, Shelby Cobra, TVR Grantura…

 

Spa-Classic commémore les 24 Heures de Francorchamps de l’ère "Tourisme". Pour l’occasion, deux courses d’Heritage Touring Cup sont organisées (contre une seule sur les autres meetings), dont une de nuit le samedi soir... Un grand moment de pilotage, surtout quand la pluie ajoute à la difficulté d’une piste déjà peu éclairée.

 

Avec 59 voitures au départ du Classic Endurance Racing 1, le record de participant a été battu cette année à Spa-Classic. En CER 2, Philippe Lancksweert alignait une monstrueuse Ferrari 512 BBLM. Construite pour les 24 Heures du Mans, elle n’a jamais vraiment brillé en raison d’une boite de vitesse trop fragile.

 

Le saviez-vous ? S’offrir une journée de rêve aux premières loges, c’est possible sur chacun des évènements by Peter Auto. Vue imprenable depuis une terrasse au-dessus des stands, catering, open bar toute la journée, baptême de piste, visite guidés des paddocks… Thaïs Le Cam détaille le contenu du Package Privilège.

 

Un an après sa création ici même à Spa-Classic, le succès de la 2.0L Cup ne se dément pas, en témoigne les 38 Porsche 911 châssis court engagées à Spa-Classic. Et la marge de progression semble encore importante. D’ailleurs, des jeunes pilotes ont récemment rejoint les rangs de la seule série monotype de Peter Auto…