webleads-tracker


L'équipementier Calsonic Kansei bientôt cédé par Nissan?

Equipementiers

Le constructeur d'automobiles japonais Nissan a indiqué mardi "étudier différentes options" relatives au sort de l'équipementier nippon Calsonic Kansei dont il pourrait céder les actions qu'il détient selon la presse japonaise.

"Des médias disent que Nissan va vendre toutes ses parts dans Calsonic Kansei, mais nous n'avons rien annoncé de tel", écrit Nissan dans un communiqué, en référence à un article en une du quotidien Nikkei.

Il ajoute toutefois: "Calsonic Kansei est un des partenaires les plus importants de l'alliance Renault-Nissan et nous étudions pour cette entreprise différentes options qui pourraient permettre d'élever sa compétitivité".

Et de préciser: "si nous étions amenés à devoir divulguer quelque chose, nous le ferions rapidement".

Le Nikkei, lui, affirme que Nissan envisage de céder l'intégralité de ses 41,6% dans Calsonic Kansei pour un montant de l'ordre de 100 milliards de yens (800 millions d'euros).

Un appel aux candidats au rachat sera lancé début juin, écrit le journal.

Nissan aimerait investir cet argent dans la R&D, précise le Nikkei sans citer de source.

L'abandon des parts dans Calsonic, dont Renault-Nissan est le principal client, se justifierait par la transition en cours dans le domaine de l'automobile vers des techniques plus informatiques pour les véhicules électriques et les futures voitures à conduite autonome.

Calsonic Kansei fabrique notamment des systèmes d'air conditionné, des compresseurs et autres pièces importantes de véhicules.

L'action Nissan perdait 1,2% mardi matin dans les premiers échanges, sur un marché baissier, et Calsonic Kansei lâchait au même moment plus de 5%.

kap/we

© 2016AFP