webleads-tracker


L'éco-conduite encouragée par la FIA

Services

C'est une opération inédite pendant le Mondial de l'Auto, qui sera ensuite étendue à toute la planète: la Fédération internationale de l'automobile (FIA) soutient l'éco-conduite en notant les conducteurs parisiens sur un circuit autour des Invalides.

Cliquez ici pour retrouver toutes les infos Mondial de Paris 2018

Il suffit de s'inscrire sur le site de la FIA ou jusqu'au 14 octobre sur son stand au Mondial (Hall 7), de réserver un créneau horaire et de se rendre Place de la Concorde, au siège de l'institution qui gère tous les Championnats du monde du sport automobile. Mais il ne s'agit pas de rouler vite et de consommer de l'énergie, bien au contraire.

Chaque conducteur, une fois vérifié son permis, se voit allouer une voiture électrique, hybride ou classique, et un instructeur. C'est parti pour 4,6 km, dans le trafic d'une journée normale à Paris, embouteillages compris. "Vous pouvez lâcher l'accélérateur, car vous voyez que le feu là-bas va passer au rouge...", explique Hakim, un formateur en éco-conduite.

Le but est de profiter de son élan, de consommer moins d'énergie, d'éviter les à-coups, d'être vigilant, avec un objectif précis: marquer un maximum de points grâce à ses "performances" enregistrées par un capteur branché sur la prise diagnostic (OBD) de la voiture et relié au smartphone du conducteur qui, au préalable, a téléchargé l'application FIA requise.

Au terme du parcours, qui suit le tracé du "ePrix de Paris" en Formule électrique, le conducteur reçoit une carte avec son score.

"Au delà de cette démonstration, pendant le Mondial, on va organiser des "Smart Driving Challenges" partout dans le monde, en liaison avec les Automobile Clubs membres de la FIA, sur des parcours bien précis", explique à l'AFP Stéphane Fillastre, responsable marketing de la FIA. "Avec peut-être des équipes constituées de pilotes et de conducteurs lambda", ajoute-t-il, les uns conseillant les autres sur la conduite à adopter.

Chaque parcours rapportant des points, les compétitions de conducteurs "intelligents" pourraient faire tache d'huile, aidées par l'aspect ludique de l'exercice: il faut s'appliquer à marquer des points, alors que les obstacles sont nombreux dans le trafic: piétons, vélos, trottinettes électriques, scooters, autobus, camions de livraison...

© 2018AFP