webleads-tracker


Faurecia : un troisième trimestre freiné par la crise des semiconducteurs

Equipementiers

Le troisième trimestre a été freiné chez Faurecia par la crise des semi-conducteurs mais l'équipementier automobile a maintenu ses prévisions pour la fin d'année 2021.

Les ventes du troisième trimestre 2021 ont atteint 3,426 milliards d'euros, en baisse de 10,4% par rapport au troisième trimestre 2020, précise le groupe français dans un communiqué.

Avec une industrie automobile en partie paralysée faute de pièces, l'équipementier enregistre notamment un fort recul des ventes de sièges et de planches de bord en Europe et en Amérique du Nord.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe enregistre des ventes de 11,208 milliards d'euros, en hausse de 13,1%. Il a maintenu ses prévisions pour l'année, soit des ventes d'environ 15,5 milliards d'euros et une marge opérationnelle comprise entre 6 et 6,2% des ventes.

Patrick Koller, le directeur général de Faurecia, a indiqué que "l'environnement de marché est resté difficile au cours du trimestre écoulé, pénalisé par les conditions défavorables en matière de chaînes d'approvisionnement, notamment pour les semi-conducteurs, qui ont eu un impact négatif sur la production automobile et ont induit une grande volatilité dans les programmes des constructeurs automobiles".

Faurecia a lancé une offre de rachat auprès des actionnaires de l'équipementier allemand Hella, qui doit se terminer le 11 novembre. L'approbation des autorités de réglementation compétentes est en cours et la clôture de l'opération est toujours attendue début 2022, a souligné le groupe.

© 2021AFP