webleads-tracker


Faurecia et Michelin s'allient dans la mobilité hydrogène

Equipementiers

Le manufacturier de pneumatiques Michelin et l'équipementier automobile Faurecia ont annoncé lundi qu'ils unissaient leurs forces dans les piles à hydrogène en créant une co-entreprise regroupant leurs activités dans ce domaine.

Cette société commune, dénommée Symbio, sera détenue à parts égales entre Faurecia et Michelin, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué commun. Michelin et Faurecia affirment avoir "pour ambition de créer un leader mondial des systèmes de pile à hydrogène".

Symbio "produira et commercialisera des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds", notamment.

L'accord entre les deux groupes français a été signé lundi en présence de la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances Agnès Pannier-Runacher. Le gouvernement français souhaite soutenir une filière nationale de l'hydrogène.

Selon des experts, les véhicules électriques à hydrogène pourraient s'imposer à long terme face aux véhicules à batterie pour certains usages, grâce à une autonomie supérieure et des recharges plus rapides, mais de nombreux obstacles technologiques et financiers restent à surmonter.

La technologie consiste à embarquer un réservoir stockant de l'hydrogène comprimé qui est transformé en électricité via une pile pour alimenter un moteur électrique, généralement en association avec une batterie. Le système offre une autonomie et une vitesse de recharge comparables à celles des voitures à essence, avec les avantages des véhicules 100% électriques: accélération, couple, silence et surtout absence de rejets polluants à l'usage, juste de la vapeur d'eau.

Les experts prévoient que la pile à combustible pourrait notamment s'imposer dans quelques années dans les véhicules utilitaires pour la livraison de marchandises en ville, ainsi que dans les bus et les camions.

aro/soe/az

© 2019AFP

© 2019AFP