webleads-tracker


Bosch va arrêter une production de colonnes électriques en France

Equipementiers

L'équipementier automobile Bosch va arrêter fin 2021 une ligne de production de colonnes de direction à assistance électrique, qui emploie 75 salariés sur les 500 du site de Vendôme (Loir-et-Cher), a-t-on appris mercredi auprès des dirigeants.

La direction s'engage à reclasser une vingtaine de salariés, mais 49 personnes seraient "sans aucune solution", a déploré Laurent Garnier, représentant CGT.

L'arrêt de la ligne de production serait dû à la baisse des commandes de colonnes légères destinées à des petites voitures. "Nous avons perdu un client majeur, mais ces colonnes ne sont pas majoritaires sur ce site. Le reste de l'activité est maintenu", précise la direction de Bosch France.

Selon la CGT, c'est le constructeur Ford qui a mis fin à son contrat.

"Bosch se désengage de la production des colonnes automobiles en Europe de l'Ouest. Des arrêts de production ont déjà eu lieu en Angleterre et en Espagne", a estimé M. Garnier , qui craint que l'usine hongroise du groupe accapare toutes ces productions dans un marché globalement en baisse.

L'entreprise vendômoise, autrefois propriété d'un autre équipementier allemand, ZF Lenksysteme, avait investi une quinzaine de millions d'euros pour créer cette nouvelle ligne avec le soutien de la communauté de communes. Présentée alors comme une opportunité de développement, la production avait démarré en 2017.

Présente dans l'automobile, l'électronique et l'énergie, la multinationale allemande Bosch dispose de neuf usines en France et emploie 6.600 salariés en France.

cor/mam/db/LyS

© 2020AFP