webleads-tracker


BASF vend ses adhésifs et colles industrielles à AkzoNobel

Equipementiers

Le numéro un mondial de la chimie BASF va vendre son activité d'adhésifs et de colles industrielles au néerlandais AkzoNobel, pour 475 millions d'euros, a-t-il annoncé mercredi.

Les deux chimistes entendent finaliser cette transaction "d'ici la fin 2016", après approbation des autorités de la concurrence compétentes, a précisé le groupe allemand dans un communiqué.

BASF a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros avec ses adhésifs et colles industrielles. Leurs usages sont très divers, de la fabrication d'éoliennes à la production de nombreux produits de grande consommation.

Avec cette cession, BASF va se reconcentrer sur ses adhésifs à destination de l'industrie automobile, a-t-il précisé.

Son patron Kurt Bock se sépare progressivement des activités périphériques du groupe, pour l'aider à faire face à la chute sans fin des prix du pétrole, un ingrédient de base essentiel pour l'industrie chimique, encore plus important chez BASF car sa filiale Wintershall est dédiée à l'exploitation de l'or noir.

Le géant rhénan fait aussi face à une concurrence intense, notamment en Asie. Le chinois ChemChina a récemment conclu un accord pour mettre la main sur le producteur de pesticides suisse Syngenta. Et les deux grands chimistes américains Dupont et Dow Chemical ont annoncé leur intention de se rapprocher, lors d'une opération qui pourrait rebattre les cartes de l'industrie chimique.

rfo/php

© 2016AFP