webleads-tracker


Akwel : CA à -31% au premier semestre

Equipementiers

L'équipementier automobile français Akwel a publié jeudi un chiffre d'affaires en chute de 31,7% à 387 millions d'euros au premier semestre, au terme d'un deuxième trimestre catastrophique au plus fort de la crise sanitaire.

Sur le seul deuxième trimestre, les ventes se sont effondrées de 58,5%, à 113,6 millions d'euros, après un recul de 6,6% de janvier à mars, à 273,5 millions d'euros.

"La quasi-mise à l'arrêt de la production mondiale pendant plus de deux mois a fait sentir son plein effet en avril et en mai, notamment en Europe et en Amérique du Nord, alors que la Chine entamait progressivement son redémarrage", a expliqué l'équipementier, spécialiste de la gestion des fluides et des mécanismes, dans un communiqué.

Akwel constate cependant un redressement progressif : le chiffre d'affaires a chuté de près de 90% en avril, puis de 70% en mai et de 22% en juin, à nombre de jours ouvrés comparables. Ce redressement "est confirmé par les premiers chiffres disponibles pour le mois de juillet".

Le groupe familial, coté sur Euronext Paris, assure que "sa solidité financière lui permet de traverser cette crise historique".

Il précise disposer d'une trésorerie nette positive à hauteur de 17,5 millions d'euros et peut s'appuyer sur un cash disponible de 158 millions d'euros, auxquels pourront s'ajouter des lignes de financement confirmées et non utilisées "pour atteindre au global près de 200 millions d'euros".

Akwel avait annoncé en mai qu'il suspendait son objectif de croissance pour l'exercice 2020, comme la plupart des entreprises du secteur confrontées à une immense incertitude quant aux perspectives de reprise des ventes automobiles au deuxième semestre.

Sur l'année 2019, Akwel avait publié un bénéfice net de 62,7 millions d'euros (+2,6%) pour des ventes record à 1,1 milliard (+3,7%). Présent dans 20 pays sur cinq continents, le groupe emploie près de 12.000 collaborateurs dans le monde.

aro/as/eb

© 2020AFP