webleads-tracker


VW veut lever jusqu'à 1,9 milliards d''euros en mettant ses activités PL en Bourse (+vidéo)

Constructeurs

Volkswagen veut lever entre 1,6 et 1,9 milliard d'euros, soit moins qu'attendu, en introduisant en Bourse 10% à 11,5% du capital de sa branche poids lourds Traton, a annoncé le constructeur.

L'action sera proposée à Francfort et Stockholm à un prix situé entre 27 et 33 euros (288,92 à 353,12 couronnes suédoises) pour un début de cotation le 28 juin, a précisé Volkswagen dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le fonds d'investissement suédois AMF sera "l'investisseur principal", avec un investissement de 200 millions d'euros en actions, a indiqué vendredi soir Volkswagen dans un communiqué.

L'opération devrait ainsi se placer parmi les 10 plus grandes IPO allemandes, mais reste bien en dessous de la plus grande entrée en Bourse de 2018, la division Santé de Siemens, avec un volume de 4,2 milliards d'euros.

Initialement prévue en avril mais suspendue mi-mars en raison d'un marché jugé défavorable, l'opération est aussi moins spectaculaire qu'attendu: selon des informations de presse, Volkswagen avait envisagé d'ouvrir jusqu'à 25% du capital, avec l'espoir de lever jusqu'à 6 milliards d'euros d'argent frais.

L'IPO valorise Traton entre 13,5 et 16,5 milliards d'euros, en dessous des estimations des analystes, qui misaient sur une fourchette "pouvant aller de 20 à 25 milliards d'euros", selon l'un d'entre eux, Frank Schwope, de la banque Nord/LB.

Avec 233.000 véhicules vendus en 2018, Traton, qui rassemble notamment les marques MAN et Scania, pèse près de 26 milliards d'euros en chiffre d'affaires et emploie quelque 81.000 personnes.

Les recettes de l'IPO reviendront à Volkswagen, actuellement unique actionnaire de Traton, a précisé le groupe allemand.

ys-dar/bp

© 2019AFP