webleads-tracker


VTC : Toyota renforce sa collaboration avec Didi

Constructeurs, Services

Le constructeur japonais Toyota a annoncé jeudi renforcer son partenariat avec le géant chinois des VTC Didi Chuxing, via un investissement de 600 millions de dollars (538 millions d'euros), afin de développer en commun des services de mobilité partagée en Chine.

Les deux groupes, qui vont établir une co-entreprise, veulent ainsi passer à "la mise en oeuvre à grande échelle de services" sur lesquels ils planchent depuis le début de leur partenariat, en janvier 2018.

"Je suis ravi que nous renforcions notre collaboration", a déclaré dans un communiqué Shigeki Tomoyama, vice-président exécutif de Toyota chargé des technologies connectées. "Nous allons travailler avec Didi pour développer des services plus attractifs et sûrs pour nos clients en Chine", tels que la gestion de véhicules, la maintenance ou l'assurance.

Didi, qui domine en Chine le marché des véhicules avec chauffeurs (VTC), traverse une mauvaise passe: il a décidé de restructurer ses opérations et de supprimer 2.000 emplois, tout en musclant ses procédures de sécurité après des meurtres de passagers ayant terni son image.

Il a l'ambition de transformer les automobilistes particuliers en usagers d'une flotte de voitures partagées.

C'est aussi la vision de Toyota, qui multiplie les investissements et les alliances afin de devenir un fournisseur de services, dans une industrie en pleine mutation technologique.

Outre son intérêt dans Didi Chuxing, le constructeur nippon a investi des sommes conséquentes dans le géant américain des VTC Uber, avec l'objectif de développer ensemble des véhicules autonomes.

anb/kap/lth

© 2019AFP