webleads-tracker


VTC: le chinois Didi veut son propre réseau de charge VE


Didi Chuxing, la principale plateforme chinoise de réservation de véhicules avec chauffeur et taxis, a annoncé jeudi son projet de construire son propre réseau de stations de recharge pour voitures électriques.

"Nous avons lancé de nouveaux projets en coentreprise pour construire nos propres systèmes de rechargement de voitures électriques", a indiqué Cheng Wei, directeur général de Didi, cité dans un communiqué.

"Les réseaux de (stations de) rechargement de Didi ne seront pas uniquement destinés à la flotte des véhicules" enregistrés sur la plateforme, "mais serviront également le public et les familles", a-t-il assuré, sans livrer de détails sur les partenaires impliqués ou l'ampleur du projet, ni sur le niveau des investissements en jeu.

Didi Chuxing, dont l'essentiel des usagers se trouvent en Chine en dépit de ses récentes percées à l'international, affirme compter actuellement quelque 260.000 voitures électriques enregistrées sur sa plateforme et prévoit d'en proposer au moins 1 million d'ici 2020.

Didi Chuxing a conclu fin octobre un accord de principe avec le constructeur de voitures électriques suédois Nevs, ex-Saab passé sous pavillon chinois, en vue de développer un modèle optimisé pour les services de véhicule de transport avec chauffeur (VTC).

Aucun montant n'a été dévoilé, mais en juin, les deux entreprises avaient établi une déclaration d'intention prévoyant un investissement total de 500 millions de dollars.

Didi Chuxing, né en 2015 de la fusion de deux applications concurrentes soutenues respectivement par les géants chinois de l'internet Alibaba et Tencent, assure compter 450 millions d'usagers et 21 millions de chauffeurs. L'entreprise a racheté en 2016 les opérations d'Uber en Chine.

Ses récentes annonces interviennent alors que Pékin s'efforce de doper tous azimuts l'essor de la voiture électrique en Chine, le premier marché automobile du globe, avec notamment la mise en place à partir de 2019 d'un quota de "véhicules à énergie nouvelle" pour les constructeurs.

jug/ehl/spi

© 2017AFP