webleads-tracker


Volkswagen annonce trois partenariats dans les batteries

Constructeurs, Equipementiers

L'allemand Volkswagen, engagé dans une électrification à marche forcée de sa gamme, a annoncé mercredi trois partenariats stratégiques dans le domaine des batteries, dont un important contrat d'approvisionnement en lithium auprès de la future mine allemande de Vulcan Energy.

Comme Renault et Stellantis, le géant allemand s'est engagé à acheter à Vulcan "de l'hydroxyde de lithium de qualité batterie, produit à partir de lithium exempt de CO2 (...)" à partir de 2026 et pour une durée initiale de cinq ans, selon un communiqué.

Le projet de mine et de raffinerie de Vulcan Energy dans la haute vallée du Rhin, en Allemagne, est un des principaux projets européens d'extraction de lithium, pensés pour être moins polluants que la production actuelle en Australie et en Amérique du sud.

Ce métal, dont l'approvisionnement est surtout contrôlé par la Chine, entre dans la composition des batteries rechargeables les plus utilisées dans les véhicules électriques.

Avec le groupe belge Umicore, spécialiste des matériaux pour la mobilité propre, Volkswagen prévoit de créer une coentreprise pour fournir des matériaux de cathode (un des éléments des batteries) aux usines européennes du groupe.

L'objectif est de lancer et d'augmenter progressivement la capacité de production de la coentreprise avec une production annuelle pouvant atteindre 160 GWh d'ici la fin de la décennie, "ce qui correspond aux besoins pour la construction d'environ 2,2 millions de voitures électriques".

Volkswagen prend par ailleurs une participation dans la start-up de batteries 24M Technologies basée à Cambridge et liée au prestigieux MIT américain, avec l'idée d'industrialiser la technologie 24M, "un nouveau procédé qui permet une optimisation considérable des coûts dans la future production de batteries".

"Bien qu'indépendants les uns des autres, ces partenariats servent un objectif commun: l'industrialisation de la technologie des batteries et la production en grande série de batteries encore plus durables et innovantes", explique Volkswagen dans un communiqué.

Le groupe Volkswagen prévoit d'ouvrir six méga-usines de cellules en Europe et s'est allié au suédois Northvolt pour produire ce composant clé des voitures électriques, mais dont le marché est actuellement dominé par des fournisseurs asiatiques.

Après un premier site en Suède, Volkswagen compte ouvrir une deuxième usine dès 2025 en Allemagne, à Salzgitter.

smk/dac/LyS

© 2021AFP