webleads-tracker


Ventes VN Italie: -97,5% en avril

Constructeurs

Le nombre d'immatriculations de voitures neuves en Italie a chuté de 97,55% en avril sur un an, avec seulement 4.279 unités immatriculées en pleine crise du coronavirus, a annoncé lundi le ministère italien des Transports

En mars, ce chiffre avait déjà plongé de 85,42% sur un an.

Le marché des voitures d'occasion a pour sa part enregistré en avril une chute de 93,60%, après celle de 62,33% du mois de mars.

"Si on considère que les immatriculations d'avril valent environ 9% de celles d'une année entière, en projetant ces chiffres sur une année entière on obtient un volume analogue à celui de 1949", pointe le Centre d'études Promotor, tout en reconnaissant le caractère exceptionnel des chiffres de mars et avril liés à l'arrêt de chaînes de montage pour ralentir l'épidémie du coronavirus.

Ce centre note que l'indice de confiance des concessionnaires automobiles, qui ont rouvert leurs portes lundi en Italie, est au plus bas. "Pour un retour à la normalité il faut une thérapie de choc", conclut Gian Primo Quagliano, préésident de Promotor, qui met en exergue l'intérêt des primes à la casse pour inciter à l'achat de voitures neuves traditionnelles.

Le marché automobile italien est en berne depuis deux ans: les immatriculations avaient reculé de 3,11% en 2018, avant de progresser de seulement 0,29% en 2019.

Le secteur automobile, qui compte notamment Fiat Chrysler (FCA) ainsi que les marques de luxe Ferrari, Lamborghini ou Alfa Romeo ainsi que de nombreux équipementiers, représente 5,6% du PIB italien et emploie 250.000 personnes, selon un rapport du centre d'études de la Fondazione Ergo publié en 2019.

Le groupe FCA a annoncé séparément lundi un recul de 96,3% de ses ventes en avril.

cm/oaa

© 2020AFP