webleads-tracker


Ventes VN Inde: -41% en août, effondrement historique

Constructeurs

Les ventes de véhicules particuliers en Inde ont connu en août un effondrement encore jamais enregistré, reculant de 41% sur un an dans un contexte de croissance décevante pour le géant d'Asie du Sud, selon des chiffres du secteur annoncés lundi.

C'est le dixième mois consécutif de baisse des ventes pour le secteur automobile indien, grevé par une consommation des ménages en berne et une croissance de la troisième économie d'Asie tombée à 5% en avril-juin, cinquième trimestre de suite de ralentissement.

"C'est la plus importante baisse de ventes de véhicules particuliers depuis que nous avons commencé à enregistrer les données en 1997-1998", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la Société de constructeurs automobiles indiens (SIAM).

Selon les chiffres dévoilés lundi par l'organisation, les ventes domestiques se sont établies à 115.957 véhicules en août, contre 196.847 l'année dernière à la même période.

Les ventes de véhicules utilitaires ont elles reculé de 39% sur le même mois, pendant que les deux-roues cédaient 22%.

Dans ce contexte de freinage brutal, les géants automobiles Tata Motors, Ashok Leyland et Mahindra & Mahindra ont réduit leur production, des milliers d'emplois ont été perdus.

Pour soutenir le secteur, la ministre des Finances Nirmala Sitharaman a levé en août l'interdiction faite aux administrations publiques d'acquérir de nouveaux véhicules mais les constructeurs appellent à davantage de soutien de la part du gouvernement.

Le président de SIAM, Rajan Wadhera, a demandé la semaine dernière au Premier ministre Narendra Modi de prendre des actions "urgentes", comme réduire les taxes sur les ventes de voitures pour dynamiser la demande à l'approche de la haute saison commerciale des festivals religieux en octobre.

vm/grk/amd

© 2019AFP