webleads-tracker


Ventes VN Grande-Bretagne: -1,3% en novembre

Constructeurs

Les ventes de voitures au Royaume-Uni ont à nouveau reculé en novembre, de 1,3% sur un an, dans un climat d'incertitudes économiques et politiques, ont annoncé jeudi les professionnels du secteur.

Le mois dernier, 156.621 voitures neuves ont été vendues au Royaume-Uni, selon un communiqué publié par l'Association des constructeurs et des vendeurs automobiles (SMMT).

Il faudra désormais un mois de décembre particulièrement dynamique pour éviter un recul du marché sur l'ensemble de l'année 2019.

Depuis le 1er janvier, soit sur les onze premiers mois, les ventes sont en repli de 2,7% à 2,16 millions de véhicules immatriculés.

"Le moment est difficile pour le marché britannique avec un nouveau repli en novembre qui reflète l'actuel climat d'incertitude", note Mike Hawes, directeur général de la SMMT.

Le flou entourant le Brexit, dont la date a été repoussée à fin janvier 2020, ainsi que la perspective des élections législatives du 12 décembre, le tout sur fond de ralentissement économique, ont à nouveau pesé sur les achats de voitures.

Les ventes ont chuté dans le diesel en novembre (-27,2%), toujours sous l'effet d'une réglementation plus stricte. Elles ont également progressé de 2% pour les voitures à essence.

En revanche, les voitures plus propres ont connu des ventes très dynamiques, pour une part de marché totale de 14,2%, avec une hausse de 15% pour les hybrides et de 228,8% pour les véhicules à batteries électriques.

"C'est une bonne nouvelle (...) et en 2020 les constructeurs proposeront plein de nouveaux modèles à même de séduire les acheteurs", selon M. Hawes, qui plaide auprès du gouvernement pour des mesures incitatives afin d'encourager encore plus les achats de véhicules peu ou pas polluants.

© 2019AFP