webleads-tracker


Ventes VN Chine: +9,6% en mai

Constructeurs

Les ventes automobiles en Chine ont grimpé en mai de 9,6% sur un an, en léger ralentissement par rapport à avril, selon les chiffres d'une fédération professionnelle, le premier marché mondial poursuivant sa nette reprise après une année 2017 et un début 2018 moroses.

Environ 2,29 millions de véhicules ont été vendus le mois dernier dans le pays, a annoncé l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

Ce rebond fait suite à une croissance de 11,5% en avril. Le marché s'est solidement ressaisi après un plongeon de 11,1% en février, miné par les longs congés du Nouvel an lunaire, puis un sursaut timide en mars (+4,7%).

Sur l'ensemble du premier trimestre, les ventes chinoises avaient progressé de 2,8% seulement, en phase avec la croissance plutôt décevante de l'année 2017 dans son ensemble (+3%)... et très loin de l'envolée de 14% enregistrée en 2016.

De leur côté, les seules ventes de voitures individuelles ont progressé de 7,89% en mai, à 1,89 million d'unités, selon la CAAM.

Pour la fédération professionnelle, sa prévision d'une croissance des ventes automobiles de 3% sur l'ensemble de 2018 reste atteignable, mais pourrait se voir bouleversée par les effets d'une réduction des droits de douane chinois.

Le gouvernement a fait part de son intention de réduire à 15%, contre 25% auparavant, les droits de douane sur les voitures importées, ce qui devrait intensifier encore la concurrence entre les constructeurs, les forçant à sabrer leurs prix... un facteur susceptible de doper les ventes au second semestre.

De leur côté, les ventes de véhicules "à énergie nouvelle", c'est-à-dire électriques ou hybrides, continuent de s'envoler: elles ont plus que doublé sur un an en mai (+126%) pour atteindre 102.000 d'unités -- un essor spectaculaire même si cela reste une goutte d'eau dans un marché colossal.

La tendance devrait s'accélérer: la Chine imposera à partir de 2019 aux constructeurs des quotas de ventes de "voitures propres" et les groupes automobiles étrangers se précipitent pour créer des filiales avec des partenaires locaux pour doper leur offre sur ce créneau.

La Chine est le plus grand marché automobile du monde, avec 28,88 millions de véhicules vendus en 2017, selon la CAAM.

Les marques étrangères, portées par des coentreprises avec des groupes chinois, s'y taillent toujours la part du lion, avec environ 55% du marché au premier trimestre.

© 2018AFP