webleads-tracker


Ventes VN Allemagne: prévision +8% en 2021

Constructeurs

Le secteur automobile allemand, pilier de l'industrie du pays, s'attend en 2021 à un rebond de 8% du marché, qui restera "bien en dessous" de son niveau pré-Covid, espérant une amélioration à moyen terme de l'approvisionnement en semi-conducteurs.

Cette année, les ventes "devraient s'améliorer lentement, mais les baisses de l'année 2020 ne seront pas compensées", a expliqué la présidente de la fédération des constructeurs (VDA), Hildegard Müller, lors d'une conférence de presse.

Les ventes devraient atteindre 3,15 millions de voitures cette année dans la première économie européenne, contre 2,92 millions l'année passée, soit une baisse de 19%.

La VDA mise sur une amélioration surtout au deuxième semestre, "quand les avancées sur la vaccination seront telles que la pandémie pourra être clairement enrayée dans la vie quotidienne", a déclaré Mme Müller.

Alors qu'une pénurie de semi-conducteurs a forcé plusieurs constructeurs à ralentir temporairement la production, la situation devrait rester "tendue à court terme" mais "nous espérons une amélioration à moyen terme", a expliqué la lobbyiste en chef.

La mobilité électrique devrait continuer à progresser rapidement, soutenue par de strictes normes européennes d'émissions et des primes à l'achat, tandis que les constructeurs vont investir d'ici 2025 150 milliards d'euros dans les "sujets d'avenir, notamment la mobilité électrique et le numérique", selon la VDA.

Mme Müller a toutefois demandé à la Commission européenne de "revoir" sa proposition pour la norme d'émissions Euro 7 qui reviendrait, selon elle, "à une interdiction du moteur à combustion".

Pour le marché mondial, l'influente fédération prévoit une hausse de 9% à 73,9 millions de voitures neuves, "toujours nettement sous le niveau pré-Covid", selon un communiqué de presse.

Le marché chinois, "qui continue de gagner en importance" pour les constructeurs allemands, devrait de son côté dépasser son niveau d'avant la pandémie.

Au total, en 2020, Volkswagen, BMW et Daimler (Mercedes) ont réalisé 38% de leurs ventes mondiales en Chine, une part record et en hausse par rapport à 2019, note l'analyste Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center Automotive Research.

"Le succès de l'industrie automobile allemande est déterminée par la Chine", estime-t-il, tandis que la VDA voit favorablement l'accord commercial sino-américain.

Le patron de Volkswagen, Herbert Diess, a d'ailleurs rappelé lundi lors du Forum économique mondial que la Chine, où le groupe possède plusieurs usines, représentait une "immense opportunité" pour les entreprises européennes.

ys/ilp/esp

© 2021AFP