webleads-tracker


Ventes VN Allemagne: -19% en février

Constructeurs

L'activité du marché automobile allemand est restée en février nettement inférieure au niveau de l'année passée après une forte baisse en janvier, conséquence du retour au taux normal de la TVA.

Au total, 194.349 voitures neuves ont été immatriculées dans la première économie européenne, soit 19% de moins sur un an, a indiqué mercredi l'agence nationale de l'automobile KBA.

Les ventes avaient progressé de 10% en décembre et chuté de 19% sur l'ensemble de l'année 2020. Le marché avait fléchi de 31% en janvier, notamment car l'allégement temporaire de la TVA, destiné à soutenir l'économie face à la crise du Covid-19, a pris fin et a poussé les clients à anticiper leurs achats avant l'augmentation mécanique des prix.

En février, les acheteurs potentiels ont également continué à se heurter aux fermetures des halls d'exposition des concessionnaires, imposées pour cause de lutte contre la pandémie.

Depuis le début de l'année, 364.103 voitures neuves ont été vendues, un quart de moins que sur les deux premiers mois en 2020, avant l'impact de la pandémie de coronavirus.

"Même si les vendeurs font tout pour maintenir l'activité" face aux restrictions, une telle baisse "n'est quasiment pas rattrapable" et le marché allemand "va droit vers un nouveau résultat annuel catastrophique", a commenté Reinhard Zirpel, président de la fédération des constructeurs étrangers VDIK, demandant une réouverture des points de vente.

Les immatriculations de voitures commerciales, représentant 70% du marché, ont reculé de 15% tandis que les ventes aux particuliers ont fondu de 27%.

"Dès que les concessionnaires vont rouvrir, les immatriculations vont grimper nettement", estime Peter Fuß, analyste du cabinet EY.

Toutefois, un "très bon" deuxième semestre ne "suffira pas pour atteindre le niveau d'avant-crise de 2019", ajoute-t-il, s'attendant néanmoins à une hausse significative des ventes de voitures électriques cette année avec la résolution de problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs qui freinent la fabrication.

La pénurie de puces "freine encore" la production domestique, qui atteint pour janvier et février 560.700 unités, soit 23% de moins qu'à la même période l'an passé, explique la fédération des constructeurs VDA.

En février, 18.278 voitures purement électriques ont été vendues (+124% sur un an) sur fond de généreuses subventions.

Les voitures hybrides ont représenté 27% du marché tandis que les ventes de modèles diesel (-35%) et essence (-41%) ont reculé, même si ce dernier reste le carburant préféré des clients allemands (38% du marché).

Le pionnier américain des voitures électriques Tesla s'est distingué, affichant une progression des ventes de 180% mais à des volumes encore réduits représentant 1% des immatriculations.

Le marque VW du groupe Volkswagen reste leader du marché avec 21% des ventes, malgré une baisse des immatriculations de 10% sur un an.

Parmi les marques importées, les françaises Citroen (-25%), Peugeot (-8%), Renault (-17%) ont également baissé.

ys/smk/sr

© 2021AFP