webleads-tracker


Vente VN Japon: plongeon en novembre (-14,6%)

Constructeurs

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-voitures) ont chuté de 14,6% en novembre sur un an, après avoir dégringolé de 26,4% en octobre dans la foulée d'un relèvement de la TVA, selon des données publiées lundi.

Au total, 238.844 véhicules neufs (voitures, camions et bus) ont été vendus le mois dernier dans le pays, contre 279.594 unités en novembre 2018, selon des chiffres de l'association japonaise des concessionnaires automobiles (Jada) portant sur les marques japonaises uniquement.

Sur un mois, les ventes automobiles ont toutefois nettement rebondi (+24%). Le mois d'octobre avait été particulièrement creux, alors que le relèvement de la taxe sur la consommation, passée de 8% à 10%, venait d'entrer en vigueur.

Les économistes scrutent avec attention les conséquences de ce relèvement de TVA, susceptible de faire dérailler la croissance du Japon au quatrième trimestre si le choc sur la consommation s'avérait trop fort.

Comme en octobre, quasiment toutes les marques automobiles japonaises ont souffert le mois dernier, à l'exception notable de Lexus, la marque haut de gamme de Toyota, dont la clientèle est probablement moins sensible à la hausse de la TVA.

Les ventes de Toyota (hors Lexus) ont reculé de 7,8% sur un an, celles de Nissan ont dévissé de 26,4% et celles de Honda de 37,5%.

S'agissant des "kei cars", mini-voitures japonaises avec une motorisation égale ou inférieure à 660 cm3, leurs ventes en volume ont baissé de 9,4% en novembre sur un an (147.015 unités vendues), tout en rebondissant de 20,2% par rapport à octobre.

Toutes catégories de véhicules confondues (voitures incluant "kei cars", camions et bus), les ventes d'automobiles japonaises dans le pays ont ainsi reculé de 12,7% en novembre sur un an, à 385.859 unités.

etb/ybl

© 2019AFP