webleads-tracker


Véhicules électriques: Renault avec le Chinois JMCG

Constructeurs

Le groupe Renault a annoncé mercredi une prise de participation à hauteur de 50% dans la société JMEV, filiale du constructeur automobile chinois Jiangling Motors Corporation Group (JMCG), afin de créer une coentreprise dans le marché des voitures électriques en Chine.

Le groupe français va injecter 1 milliard de yuans soit environ 128,5 millions d'euros dans JMEV, devenant ainsi son actionnaire de référence, a-t-il précisé dans un communiqué.

En décembre 2018, Renault avait déjà rendu publique la signature d'un accord avec JMCG pour prendre une participation "significative" dans sa filiale, mais n'avait pas divulgué de montant.

La marque au losange, dernier constructeur automobile à s'installer en Chine, avait indiqué en avril vouloir plus que doubler son activité en quatre ans sur le premier marché mondial malgré l'essoufflement des ventes, en s'appuyant notamment sur le boom des véhicules électriques.

Malgré un contexte difficile, le marché chinois conserve en effet un fort potentiel pour les constructeurs sur le segment des véhicules "à énergie nouvelle", c'est-à-dire électriques ou hybrides: 152.000 unités ont été vendues le mois dernier (+80% sur un an), selon l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

"La Chine est un marché clé pour le groupe Renault. Ce partenariat (...) soutiendra notre plan de croissance en Chine et nos capacités dans le domaine des véhicules électriques", a assuré François Provost, directeur des opérations du groupe en Chine, cité dans le communiqué.

De son côté, "JMCG sera en mesure d'intégrer et d'exploiter davantage de ressources, ce qui favorisera sa croissance rapide à l'avenir", a également précisé le document.

JMEV, basée à Nanchang (est de la Chine) et présentée comme "un acteur de premier plan sur le marché chinois des véhicules à énergie nouvelle" a produit et vendu plus de 100.000 véhicules électriques depuis sa création en 2015.

En 2017, JMCG a vendu 438.000 véhicules et a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 80,6 milliards de yuans (environ 10,45 milliards d'euros).

as/soe/nth

© 2019AFP