webleads-tracker


Véhicules autonomes: inauguration d'un centre d'essai à Monthléry

Constructeurs, Services

Un nouveau centre d'essai pour véhicules autonomes a été inauguré lundi sur le circuit de Linas-Monthléry (Essonne), en présence du ministre de l'Economie Bruno Le Maire, afin de fournir à l'industrie automobile l'infrastructure permettant d'homologuer ces nouvelles technologies.

Ce centre, exploitée par la société privée Utac Ceram, se compose de 12 km de pistes d'essais. Baptisé Teqmo, il inclut une zone de circuit autoroutier, une zone reconstituant des voies urbaines et d'autres parties permettant de simuler des scénarios de stationnement, de manoeuvres ou de freinage.

Il compte notamment parmi ses partenaires les constructeurs automobiles Renault et PSA, l'équipementier Valeo, ainsi que les groupes de télécommunication Bouygues Telecom, Ericsson et Orange.

Des infrastructures communicantes ont été installées en bord de route avec le déploiement de solutions 5G, une technologie qui permet des débits dix fois supérieurs à la 4G et qui est incontournable pour faire rouler des véhicules autonomes.

La validation d'une fonction de conduite autonome sur une voiture nécessite 1 à 2 millions de kilomètres de roulage, a expliqué Vincent Abadie, expert véhicules autonomes de PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall), présent lors de l'inauguration.

Le constructeur prépare pour 2025 des fonctions permettant de lâcher le volant de la voiture dans les bouchons. En plus des tests sur circuits, il compte 20 prototypes autonomes habilités à faire des essais sur routes ouvertes qui revendiquent 170.000 km de tests en condition réelle depuis 2015.

Les groupes français et européens sont cependant très loin des rivaux américains ou chinois. Waymo, filiale de Google, considéré comme l'acteur le plus avancé dans le domaine, revendique près de 17 millions de kilomètres parcourus par ses véhicules autonomes, notamment sur les routes de Phoenix (Arizona).

aro/as/LyS

© 2019AFP