webleads-tracker


Véhicules autonomes: Cruise (GM) valorisé 19 milliards de dollars

Services

Cruise, la filiale de voitures autonomes de General Motors (GM), a annoncé mardi avoir reçu un peu plus de 1 milliard de dollars supplémentaire d'investisseurs, dont des groupes japonais Softbank et Honda.

En échange de participations au capital, ces investisseurs ont apporté 1,15 milliard de dollars à la société, ce qui porte sa valorisation à 19 milliards de dollars au total, est-il précisé dans un communiqué.

"Développer et déployer les véhicules autonomes à une grande échelle est le défi en matière d'ingénierie de notre génération", a commenté Dan Ammann, le PDG de Cruise et ancien numéro 2 de GM, cité dans le communiqué.

Par conséquent, "pouvoir mobiliser et puiser dans d'importantes ressources nous donne clairement un avantage concurrentiel", a-t-il ajouté.

Softbank Vision Fund, le fonds appartenant à l'empire du milliardaire japonais Masayoshi Son, Honda, General Motors et la société énergétique américaine T. Rowe Price Associates font partie des entreprises ayant pris part au tour de table.

En un an, Cruise, qui fonctionne depuis quelque temps en société indépendante, a pu lever 7,25 milliards auprès d'investisseurs, déterminés à ne pas rater le train des véhicules autonomes, considérés comme les transports du futur.

Le groupe teste actuellement différents modèles de voitures autonomes avec volant dans plusieurs villes américaines, dont San Francisco.

En 2018, elle a déposé une requête auprès du ministère américain des Transports (DoT) pour tester une voiture sans volant ni pédales ni contrôle manuel car celui-ci ne répondait pas aux normes d'homologation en vigueur aux Etats-Unis. Si un volant et des pédales ne sont pas obligatoires, les airbags le sont et généralement logés dans le volant du véhicule.

lo/alb/bh

© 2019AFP