webleads-tracker


VE: Fiat Chrysler noue des partenariats avec Engie et Enel X

Constructeurs

Le constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA) a annoncé vendredi avoir noué des partenariats avec les fournisseurs d'énergie italien Enel X (groupe Enel) et français Engie qui lui apporteront des "solutions innovantes de recharge" pour alimenter ses nouveaux modèles hybrides et électriques.

"Ces partenariats construisent la stratégie de mobilité électrique que nous avons annoncée l'an passé dans le cadre d'un plan quinquennal, explique le directeur général de FCA Mike Manley dans un communiqué.

"Nous mettons en place un écosystème de partenaires, de produits et de services sur divers marchés, afin de répondre aux attentes rapidement changeantes de nos clients en matière de véhicules électriques".

L'accord avec l'italien Enel X vaut pour l'Italie, l'Espagne et le Portugal, tandis que celui avec le français Engie concernera les activités de FCA en Autriche, en Belgique, en République tchèque, au Danemark, en France, en Allemagne, en Grèce, en Hongrie, aux Pays-Bas, en Pologne, en Slovaquie, en Suède, en Suisse et au Royaume-Uni.

"L'initiative vise également à réduire le coût des véhicules électriques pour leurs propriétaires", ajoute FCA qui annonce la construction dans les deux ans d'environ 700 stations de recharge.

Celles-ci seront installées dans ses usines et centres de recherche, mais également sur des parkings de sociétés, afin de permettre aux employés de recharger leur véhicule pendant leurs heures de travail.

Cet accord "fait d'Engie un partenaire-clé de FCA en Europe et marque le début d'un partenariat de long terme", relève dans un communiqué distinct Isabelle Kocher, la directrice générale d'Engie.

Engie travaillera avec FCA par l'intermédiaire de ses filiales de stockage (Engie Eps) et de fabrication des stations de recharge (EVBox) et assurera l'installation et l'entretien des stations de recharge pour FCA et ses quelque 2.800 concessionnaires.

Les deux groupes développeront également une application qui permettra aux utilisateurs de localiser facilement les stations de recharge publiques, de planifier des réservations de recharge et d'effectuer des paiements électroniques.

Le groupe Fiat Chrysler Automobiles vient d'échouer à fusionner avec Renault qui aurait pu lui apporter son savoir-faire dans l'électrique, un domaine où l'italo-américain est justement en retard.

L'idée était d'atteindre une taille critique permettant de financer sans problème les ruptures technologiques qui bouleversent l'industrie automobile: électrification, véhicules autonomes et connectés.

cd/ef/mcj

© 2019AFP