webleads-tracker


Valeo rétrogradé par S&P dans la catégorie spéculative

Equipementiers

L'agence de notation S&P Global Ratings a rétrogradé vendredi dans la catégorie des émetteurs spéculatifs l'équipementier Valeo, qui souffre de la crise sanitaire et de ses conséquences sur le marché automobile mondial.

S&P (ex-Standard and Poor's) a abaissé la note de Valeo d'un cran, la ramenant de "BBB-" à "BB+", soit dans l'échelle de l'agence le premier rang dans la catégorie spéculative.

"Les bénéfices, les flux de trésorerie et l'endettement de Valeo seront gravement touchés par l'impact de la pandémie Covid-19 sur les volumes de production automobile mondiale en 2020", a justifié l'agence de notation.

"Nous prévoyons une importante consommation de liquidités pour Valeo cette année et, étant donné la lenteur de la reprise du marché, nous nous attendons à ce que le cash-flow libre (capacité d'autofinancement, NDLR) de Valeo reste modeste au cours des deux prochaines années", a-t-elle poursuivi.

Valeo a accusé une perte nette de 1,21 milliard d'euros sur les six premiers mois de l'année et une chute de 28% de son chiffre d'affaires, à 7,06 milliards d'euros. Il a supprimé 12.000 postes dans le monde au premier semestre, dont près de 2.000 en France, pour s'adapter à la chute des ventes provoquée par la crise sanitaire.

L'agence de notation a assorti la note de Valeo d'une "perspective stable", ce qui signifie qu'elle n'envisage pas de l'abaisser à nouveau dans les mois à venir.

S&P estime en effet que "Valeo surpassera son industrie pendant la reprise attendue du marché grâce à son orientation vers les produits innovants".

as/soe/dlm

© 2020AFP