webleads-tracker


Valeo rachète les embrayages FTE

Equipementiers

L'équipementier français Valeo a annoncé jeudi soir être parvenu à un accord pour racheter l'entreprise allemande FTE, spécialisée dans les embrayages et les transmissions automobiles, pour une valeur d'entreprise de plus de 819 millions d'euros.

Valeo a signé un accord avec le fonds d'investissement américain Bain Capital Private Equity, propriétaire actuel de FTE, "en vue du rachat de la totalité de la société", a précisé l'entreprise dans un communiqué.

Cette acquisition, soumise à l'approbation des autorités de la concurrence européenne et brésilienne, "permettra à Valeo d'étendre son offre de systèmes d'actionneurs hydrauliques actifs, un marché stratégique, à forte croissance, tiré par l'essor des transmissions à double embrayage et des véhicules hybrides", a souligné l'équipementier français.

L'opération, dont l'agence Bloomberg s'était fait l'écho jeudi matin, devrait être finalisée au quatrième trimestre 2016 ou au premier trimestre 2017, selon Valeo.

En 2015, FTE, selon la même source, "a enregistré un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros environ, dont un tiers sur le marché de deuxième monte et 30% hors d'Europe".

Ses usines sont implantées dans huit pays, "dont l'Allemagne, la République tchèque, la Slovaquie, le Mexique et la Chine", et elle emploie 3.700 collaborateurs, a précisé l'acquéreur.

Valeo a pour sa part réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 14,5 milliards d'euros, en hausse de 14% par rapport à l'exercice précédent, et vise 20 milliards d'euros d'activité à échéance 2020.

L'équipementier, en pointe dans la réduction des émissions polluantes ainsi que les technologies connectées et autonomes, a publié en février dernier un bénéfice net part du groupe en hausse de 30%, à 729 millions d'euros.

tq/emi/gib

© 2016AFP