webleads-tracker


Valeo estime que la pandémie valide son pari dans l'électrique

Equipementiers

Le patron de Valeo, Jacques Aschenbroich, a estimé jeudi que la crise sanitaire validait le bien-fondé des investissements consentis ces dernières années par l'équipementier automobile français dans l'électrification et les aides à la conduite.

La relance verte "telle qu'on la voit en Europe ou en Chine met (...) l'électrification des chaînes de traction au centre de la politique", a constaté M. Aschenbroich, lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires.

"Ce qui se passe aujourd'hui dans le monde avec le Covid-19 confirme les choix stratégiques que nous avons faits ces dernières années", a-t-il estimé, en rappelant que son groupe revendiquait le premier rang mondial à la fois dans les technologies d'électrification de la voiture et dans les assistances à la conduite, qui constituent selon lui "les deux segments à plus forte croissance dans les années qui viennent".

Le PDG a confirmé qu'il visait "au moins 5 points de surperformance", c'est-à-dire de surcroît de croissance annuelle du chiffre d'affaires par rapport à ses concurrents, sur les prochaines années.

Il a estimé que l'avenir du groupe s'inscrivait aussi sur de nouveaux marchés, hors automobile. "La mobilité ce n'est pas seulement la voiture", a déclaré M. Aschenbroich, en évoquant les ventes de vélos en France qui "ont été plus que multipliées par deux en mai", par rapport à l'an dernier.

Selon lui, "l'usage de droïdes, pour la livraison, le nettoyage ou la désinfection, va se renforcer dans les années qui viennent. Donc il est essentiel (...) que Valeo, grâce à ses technologies, se positionne sur ces autres types de mobilité".

Il a cité le nouveau modèle Ami de Citroën, un véhicule électrique urbain ultra-compact utilisable sans permis, qui fonctionne grâce à un système basse tension de 48 volts mis au point par Valeo. Au delà, l'entreprise a notamment "des développements en cours pour des vélos électriques, des scooters électriques et des droïdes de livraisons", a-t-il énuméré.

aro/mig/eb

© 2020AFP