webleads-tracker


Valeo: Christophe Périllat succède à Jacques Aschenbroich

Equipementiers

Jacques Aschenbroich, directeur général de l'équipementier automobile Valeo, a été remplacé par son dauphin Chritophe Périllat, a annoncé mercredi l'équipementier automobile français.

M. Aschenbroich, 67 ans, qui dirigeait le groupe depuis 2009, garde la présidence du groupe jusqu'en mai 2023, dans le cadre d'une succession annoncée fin 2020, précise Valeo dans un communiqué. Christophe Périllat, 56 ans, directeur des opérations de Valeo depuis 2011, prend la tête du dixième équipementier mondial, qui emploie 110.000 salariés.

Le groupe a publié simultanément des résultats annuels préliminaires situés dans la fourchette haute de ses prévisions, alors que la pénurie de composants électroniques ralentit ses approvisionnements et la production de ses clients.

Valeo a enregistré un chiffre d'affaires de 17,3 milliards d'euros en 2021, en hausse de 5% par rapport à la très difficile année 2020. Sa marge d'EBITDA représente 13,4 % de son chiffre d'affaires, avec des flux financiers libres de 290 millions d'euros.

Inférieurs aux prévisions, ces flux ont notamment été affectés par une augmentation des stocks face aux risques de pénurie.

Le groupe, qui produit des systèmes d'aide à la conduite (ADAS), de propulsion, de refroidissement ou encore d'éclairage, "a changé d'échelle" en treize ans, a souligné Jacques Aschenbroich dans Les Echos. "Notre effectif est passé de 45.000 à 110.000 salariés dans le monde, essentiellement par croissance organique", a-t-il expliqué.

"Quant à notre chiffre d'affaires, il a été multiplié par 2,5, et même par plus de 4 en Asie: la Chine est désormais notre premier pays, avec plus de 20.000 salariés contre 15.000 en France", a précisé M. Aschenbroich. La clientèle de l'équipementier est "aujourd'hui composée pour un tiers de clients allemands et pour un tiers de clients asiatiques. Les Français ne représentent plus que 15%".

En 2020, Valeo avait accusé une perte nette de 1,1 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires de 16,4 milliards d'euros.

Christophe Périllat doit présenter son plan 2022-2025 pour le groupe le 25 février.

tsz/agu/els/LyS

© 2022AFP