webleads-tracker


Valeo 1er trimestre: CA à +2%, dont OEM à -3% et OES/IAM à +16%

Equipementiers

L'équipementier automobile français Valeo a vu son chiffre d'affaires augmenter de 2% au premier trimestre, une performance qui reste toutefois inférieure à celle de l'avant-pandémie, sur fond de production automobile globalement en berne.

Le chiffre d'affaires de 4,75 milliards d'euros est légèrement supérieur à celui affiché en 2021 sur la même période (4,67 milliards d'euros), mais stable à périmètre et taux de change constants, a indiqué Valeo dans un communiqué.

Ce chiffre reste légèrement inférieur à celui de l'avant-pandémie (4,84 milliards d'euros au premier trimestre 2019), plombé par une production automobile en baisse de 4% par rapport à la même période en 2021.

"Le secteur automobile a en effet continué de faire face à des vents contraires: tensions dans la chaîne d'approvisionnement en composants électroniques qui montre par ailleurs quelques signes d'amélioration, éclatement de la crise russo-ukrainienne et mesures de confinement en Chine suite à la recrudescence de cas de Covid-19", justifie le groupe dans son communiqué.

Globalement, la faible croissance est due à l'absence de progression des ventes en première monte, qui représentent 83% du chiffre d'affaires.

En Europe et en Afrique, des marchés qui représentent 45% des ventes de Valeo, le chiffre d'affaires en première monte a baissé d'environ 7% au premier trimestre. En Asie, il a progressé de 5%, notamment grâce à la Chine (+23%), qui contrebalance de moins bonnes performances au Japon (-10%) et en Corée du Sud (-12,5%).

Le marché du remplacement a au contraire progressé de 14%. Cette activité "enregistre une croissance à deux chiffres grâce à l'attractivité de son offre auprès de ses clients et du dynamisme du marché", indique dans le communiqué Christophe Périllat, directeur général du groupe.

Valeo a maintenu sa prévision de chiffre d'affaires pour 2022, estimé entre 19,2 et 20 milliards d'euros, contre 17,3 milliards en 2021.

Le groupe compte sur la reprise de la production automobile, soulignant que les dernières estimations publiées par S&P Global Mobility (80,6 millions de véhicules vendus dans le monde en 2022) présentent un "important déséquilibre entre le premier et le second semestre" et "demeurent dans la fourchette de volumes retenue" par l'entreprise.

"Nous restons cependant très attentifs à l'évolution de la situation sanitaire en Chine et à ses conséquences sur le niveau global des volumes de production, notamment au 2e trimestre", a averti M. Périllat.

cdu/im/gk

© 2022AFP