webleads-tracker


USA : les Japonais ne profitent pas du bon mois d'août

Constructeurs

Les constructeurs automobiles américains ont enregistré une progression de leurs ventes en août aux Etats-Unis mais les Japonais ont connu des résultats plus mitigés, ont-ils annoncé mardi.

Le premier d'entre eux, General Motors, a vendu 270.480 voitures sur le mois écoulé, en hausse de 6% sur le même mois de l'année précédente, aidé par de bonnes ventes de trucks, catégorie qui désigne les camionnettes à plateau et les "Sport Utility Vehicles".

GM a précisé que ce mois d'août comportait 26 jours ouvrables alors que celui de 2014 en avait 27. En données brutes, les ventes ont baissé de 0,7%.

Les ventes ont baissé de 5,5% pour Cadillac et de 1,5% pour Chevrolet, la première marque aux Etats-Unis de ce constructeur, mais ont progressé de 0,6% pour Buick et de 3,5% pour les pick-up GMC.

GM a également subi une forte baisse de ses ventes aux flottes qui ont baissé de 24%, dont 38% pour les voitures de location dans le cadre d'un programme de réduction de ce type de ventes, a-t-il précisé.

Ford a vu ses ventes progresser de 5% à 234.237 unités, soit son meilleur résultat mensuel en neuf ans, a-t-il indiqué.

Les ventes du modèle F, un pick-up sur lequel Ford fonde beaucoup d'espoir pour son nouveau modèle en aluminium, ont dépassé les 70.000 unités, à 71.332 véhicules exactement, pour la première fois cette année et sont en progression de 5% sur l'année précédente.

Les ventes de Ford ont bénéficié "des meilleures ventes du nouveau F-150 qui ont progressé de 19% en données brutes alors que les stocks sont maintenant plus importants même si toujours sous la normale, laissant entendre des ventes encore plus fortes dans les mois à venir", a souligné Ray Brinkman, analyste chez J.P. Morgan.

Ford a connu des problèmes d'adaptation de ses lignes de production au nouveau modèle de ce "truck" qui ont handicapé ses ventes en début d'année.

Fiat-Chrysler (FCA) a vendu en août 201.672 voitures, en hausse de 2% sur le même mois l'année précédente et ses meilleures ventes sur un mois d'août depuis 2002, a-t-il annoncé.

Il s'agit du 65e mois consécutif de progression des ventes pour ce constructeur qui vend aux Etats-Unis les marques Chrysler, Dodge, Ram, Jeep et Fiat. Les ventes de Jeep ont notamment progressé de 18%, celle de Ram (pick-up) de 6%, celles de Fiat de 1% mais celle de Dodge ont baissé de 15% et celle de Chrysler de 14%.

Du côté des constructeurs japonais, Honda a vu ses ventes reculer de 6,9% (-3,3% en données brutes) à 155.491 véhicules avec une progression de 3,9% pour les "trucks" et une baisse de 14,8% pour les voitures. Les ventes de la marque de luxe Acura (voitures et SUV confondus) ont progressé de 24%.

Les ventes de Toyota ont progressé sur le marché américain de 8,8% (-5,3% en données brutes) à 224.381 unités dont 33.487 pour la marque de luxe Lexus. Les ventes de voitures hybrides Prius ont notamment chuté de 24,2% sur le mois, marqué par une forte baisse du prix de l'essence à la pompe.

Par type de véhicule, les ventes de voitures ont chuté de 13,9% alors que celles de "trucks" ont baissé de 5,5%.

Nissan a également subi une baisse de 0,8% de ses ventes, dont -2% pour la marque Nissan mais une progression de 16,1% pour la marque de luxe Infiniti. Par type de véhicule, les ventes de voitures sont en baisse de 6,3% alors que celles de "trucks" progressent de 7,9%.

Pour l'allemand Volkswagen, les ventes ont reculé de 8,10% à 32.332 unités et celles de la marque Audi ont augmenté de 9,9% à 18.794 unités, soit le deuxième meilleur mois dans l'histoire d'Audi aux Etats-Unis après décembre 2014.

jld/vmt/pb

© 2015AFP