webleads-tracker


USA: le come back des grosses américaines

Constructeurs

Les ventes de voitures aux Etats-Unis ont connu une nouvelle accélération en mai, portée par les pickups et les gros 4X4 et les faibles prix du carburant, selon des données de la profession publiées mardi.

Au cours du mois écoulé, 1,63 million de véhicules ont été vendus à travers le pays par la dizaine de constructeurs présents sur le marché, selon les données compilées et annoncées vendredi par le cabinet spécialisé Autodata.

Cela représente une hausse de 1,6% sur un an alors que les ventes avaient gagné 4,6% en avril après avoir connu un coup de mou pendant l'hiver.

Mais surtout, en rythme annualisé et données corrigées des variations saisonnières, les ventes de voitures atteignent leur plus haut niveau en près de dix ans, avec 17,8 millions d'unités écoulées.

"Avec le prix moyen du carburant pratiquement inférieur d'un dollar au prix d'il y a un an, la demande pour les SUV et les pickups reste forte", a indiqué Karl Brauer, analyste pour Kelley Blue Book.

Premier groupe automobile du pays, General Motors (GM) a écoulé 293.097 automobiles en mai, marquant une hausse de 3% sur un an.

Les ventes des camionnettes à plateau (pickup), de gros 4X4 de ville ou SUV aux marges confortables ont tiré les ventes, assure le groupe de Detroit (Michigan, nord) dans un communiqué.

GM assure même que la demande pour son nouveau pickup Colorado de sa marque Chevrolet "dépasse" les capacités de production, avec 8.881 modèles écoulés en mai.

Au total, les pickups Chevrolet ont vu leurs ventes bondir de 30% par rapport à mai 2014, assure le groupe.

En revanche, les ventes de Cadillac se sont affaissées de -1,9% tandis que celles de Buick ne se sont affichées dans le vert que de justesse (+0,5%).

De son côté, le constructeur automobile FCA US (ex-Chrysler) a enregistré une hausse de 4% de ses ventes en mai aux Etats-Unis, avec 202.227 unités écoulées, enregistrant un 62e mois consécutif de hausse.

La barre symbolique des 200.000 ventes a été franchie pour la première fois depuis huit ans, s'est félicité le groupe dans un communiqué.

Les ventes de la marque Jeep (+13%) ont notamment tiré les résultats tout comme celles des Chrysler (+32%).

Les voitures Fiat se sont en revanche effondrées en mai (-19%) tout comme la marque Dodge (-22%).

Deuxième groupe automobile du pays, Ford est en revanche retombé dans le rouge en mai avec des ventes en recul de 1% sur un an.

Les marques Ford (Fiesta, Focus...) ont dans l'ensemble glissé de 1,5%, mais la marque haut de gamme Lincoln a limité la casse en affichant une solide hausse de 3,7% de ses ventes, souligne le communiqué.

Du côté des constructeurs japonais, les ventes de Honda ont progressé de 1,3%, celles de Toyota sont restées stables tandis que celles de Nissan ont glissé de près de 1%, selon les données d'Autodata.

L'allemand Mercedes a connu un mois faste avec une poussée de 12%, suivi de près par son compatriote Audi et ses 11% de hausse des ventes.

"(Le jour férié) du Memorial Day a sans aucun doute aidé tout comme les conditions générales du crédit", a commenté Akshay Anand, analyste pour Kelley Blue Book.

jt/vmt/jpr

© 2015AFP