webleads-tracker


Un dirigeant de l'alliance Renault Nissan rejoint PSA

Constructeurs

Le secrétaire général de Renault Nissan, Arnaud Deboeuf, qui travaillait sous les ordres de l'ancien patron Carlos Ghosn, a quitté l'alliance franco-japonaise pour rejoindre le concurrent PSA, ont indiqué mardi les deux entreprises, confirmant une information du Figaro.

Ce polytechnicien de 52 ans, a rejoint lundi PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) comme directeur de la stratégie industrielle, rattaché au directeur industriel Yann Vincent.

M. Deboeuf était membre du comité de direction du groupe Renault.

Depuis l'arrestation de son patron en novembre dernier au Japon pour des malversations présumées, ce cadre qui avait occupé plusieurs fonctions importantes durant ses 26 ans de carrière chez Renault, ne gérait plus aucun dossier, a confié à l'AFP une source proche de l'entreprise.

Son départ illustre les soubresauts au sein du groupe au losange provoqués par l'affaire Ghosn et les tensions entre Renault et Nissan.

"Une tempête depuis novembre dernier met l'Alliance à rude épreuve, a détruit beaucoup de ce que nous avions construit, laissant les équipes désorientées", a écrit M. Deboeuf dans un courriel adressé à d'anciens collègues de Renault, que l'AFP a pu consulter.

Dans ce message, M. Deboeuf affirme que le directeur général Thierry Bolloré lui a déclaré que "plus personne ne voulait travailler avec lui" et qu'il devait quitter l'entreprise.

M. Deboeuf faisait partie de l'organigramme de la société néerlandaise RNBV, filiale commune de Renault et Nissan, la structure juridique qui incarnait l'alliance.

Cette société a été épinglée dans un audit interne pour avoir engagé 11 millions d'euros de "dépenses suspectes" notamment au profit de M. Ghosn.

Arnaud Deboeuf n'est pas le premier dirigeant à quitter Renault pour rejoindre le grand rival français. En mars, l'ancien directeur commercial de Renault Thierry Koskas avait été recruté par PSA comme directeur ventes et marketing.

Le PDG de PSA, Carlos Tavares, est lui-même un ancien de Renault. Il avait été le second de Carlos Ghosn avant de devoir quitter le groupe en 2013 pour avoir affiché publiquement son ambition de lui succéder un jour.

aro/ef/nth

© 2019AFP