webleads-tracker


Ukraine : Daimler Truck et BP se désengagent en Russie

Constructeurs, Pétroliers

Le premier constructeur mondial de poids lourds Daimler Truck a suspendu "jusqu'à nouvel ordre" ses activités en Russie, dont une coopération "de nature civile" avec le producteur de camions Kamaz qui fournit également l'armée russe. De son côté, BP va se désengager du Russe Rosneft.

"En vue des évènements des derniers jours, nous avons décidé de suspendre avec effet immédiat et jusqu'à nouvel ordre nos activités en Russie", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe, qui fabrique notamment les camions Mercedes-Benz.

L'arrêt couvre notamment une coopération avec Kamaz, présenté sur le site du groupe russe comme le "plus grand constructeur de camions" du pays avec plus de 44.000 véhicules fabriqués en 2021.

Celui-ci fournit également l'armée russe en blindés et transporteurs.

"La coopération avec Kamaz est de nature entièrement civile" et Daimler Truck "livre à Kamaz uniquement des composants civils de poids lourds", précise le porte-parole. "La co-entreprise ne fabrique que des camions Mercedes et des cabines de conducteur Kamaz non-militaires."

La maison-mère Mercedes-Benz Group "examine" par ailleurs comment elle peut se séparer "le plus rapidement possible" de sa part de 15% du capital de Kamaz, selon le quotidien allemand Handelsblatt.

Plusieurs entreprises européennes sont sous pression pour mettre un terme à leurs investissements ou activités en Russie depuis l'invasion de l'Ukraine.

La major pétrolière britannique BP avait annoncé dimanche qu'elle se désengageait du géant russe Rosneft dont elle détient une participation de 19,75%.

ys/smk/eb

© 2022AFP