webleads-tracker


Trigano: ventes divisées par deux au 3T mais regain d'activité espéré au 4T

Constructeurs

Le chiffre d'affaires de Trigano, numéro un européen du camping-car, a été quasiment divisé par deux (-45,7%) au troisième trimestre de son exercice décalé 2019/20 (mars à mai) mais l'activité devrait être soutenue durant l'été, a annoncé l'entreprise lundi.

Sans surprise, le troisième trimestre, qui recoupe la période de confinement imposée en Europe à cause de l'épidémie de Covid-19, a été "fortement" touché. Les ventes ont atteint 391,8 millions d'euros, contre 721,6 millions l'an dernier sur la même période.

"Pendant de nombreuses semaines, l'entreprise a arrêté sa production et ses réseaux de distribution ont dû, dans leur grande majorité, cesser toute activité au plus fort de la saison", a indiqué le groupe dans un communiqué. "En dépit de la forte baisse du chiffre d'affaires, le résultat opérationnel du troisième trimestre est resté positif", a-t-il toutefois souligné sans dévoiler de chiffre.

Le spécialiste français des campings-cars et caravanes table sur une nette reprise des ventes durant l'été, conséquence d'un engouement pour ce mode de loisir individuel, alors que de nombreux consommateurs sont inquiets des risques sanitaires liés aux transports et hébergements collectifs.

"La levée des mesures de confinement dans la plupart des pays européens dans le courant du mois de mai s'est accompagnée d'une forte augmentation de la fréquentation des points de vente de véhicules de loisirs liée, certes, au rattrapage partiel de la période de fermeture, mais aussi à l'intérêt notoirement renforcé des consommateurs pour des produits permettant d'allier loisirs et sécurité sanitaire".

"L'activité du T4 devrait donc être soutenue, mais les ventes de l'exercice 2019/20 resteront fortement impactées par les pertes de volumes de fabrication enregistrées au T3", a expliqué Trigano.

Le groupe, qui compte 25 marques de camping-cars (dont Chausson, Challenger, Adria et Autostar), estime par ailleurs qu'il est "difficile de prévoir les conséquences sur la demande européenne en véhicules de loisirs de la crise économique consécutive aux mesures de confinement".

"Trigano, en fonction de l'évolution des marchés, adaptera ses capacités de production et le niveau de ses frais généraux, mais maintiendra ses programmes d'investissements de productivité et d'amélioration des conditions de travail et restera attentif à toute opportunité de croissance externe".

L'entreprise avait annoncé jeudi préparer la succession de son PDG François Feuillet, âgé de 72 ans, avec le recrutement de Stéphane Gigou, un cadre dirigeant du groupe Fiat âgé de 48 ans. M. Gigou doit commencer mercredi comme directeur général délégué de Trigano. Il sera appelé à prendre la position de PDG "à brève échéance".

aro/tq/eb

© 2020AFP