webleads-tracker


Trigano: bénéfice net stable à 72 M EUR au S1

Constructeurs

Le groupe français Trigano, numéro un européen du camping-car, a annoncé lundi un bénéfice stable à 72 millions d'euros au premier semestre de son exercice décalé 2018-2019 malgré un contexte de marché contrasté.

Sur la période, le chiffre d'affaires ressort en progression de 3,7 % (-0,5 % à périmètre constant) à 1,13 milliard d'euros, tiré par l'augmentation des ventes des véhicules de loisirs et des équipement de loisirs.

Le groupe précise avoir à nouveau amélioré ses parts de marché notamment en Europe où les immatriculations ont globalement progressé.

Il souligne par ailleurs que les réseaux de distributeurs de camping-cars ont poursuivi leur politique de déstockage dans l'attente de nouveaux modèles dotés de motorisations "Euro 6d" conformes aux nouvelles normes européennes, plus strictes en matières d'émissions polluantes.

Ce phénomène "devrait se prolonger au troisième trimestre de l'exercice", précise Trigano dans son communiqué, ajoutant qu'il "adaptera strictement ses capacités de production à l'évolution de la demande".

Mais l'introduction des nouvelles motorisations Euro 6d "pourrait donner lieu à des perturbations susceptibles d'[affecter] l'activité et les ventes du quatrième", prévient le groupe Trigano.

Il assure travailler étroitement avec les constructeurs automobiles pour qu'ils fournissent des "nouvelles bases roulantes dans des conditions permettant une production fluide des nouvelles gammes de camping-cars".

Dans le détail, le bénéfice opérationnel courant s'affiche également un repli à 100 millions d'euros contre 104 l'an dernier, entraînant par ricochet une réduction de la marge sur le chiffre d'affaires à 8,8 % contre 9,5 % en 2017-2018.

Trigano indique une moindre productivité de certaines unités commerciales "confrontées à des baisses d'activité et l'augmentation de certains coûts de promotion".

Le niveau des investissements accuse un net repli par rapport à l'an dernier soit 19,9 millions d'euros contre 31,1 millions l'an dernier.

Ce qui n'empêche pas le groupe de se déclarer "confiant sur le potentiel de développement du marché du camping-car en Europe" à plus long terme.

cgu/pid/LyS

© 2019AFP