webleads-tracker


Tricherie VW: Tesla demande des contrôles aléatoires

Constructeurs

Le PDG du constructeur américain d'automobiles électriques de luxe Tesla a demandé vendredi que des contrôles antipollution soient menés de manière aléatoire après la révélation du scandale Volkswagen, qui a truqué ses moteurs pour fausser les tests.

Voir toutes les infos concernant l'affaire VW

"La solution évidente est de choisir des voitures au hasard et de tester les émissions dans le trafic", a affirmé Elon Musk lors de l'ouverture d'une nouvelle usine dans le sud des Pays-Bas.

"J'imagine que Volkswagen était sous une énorme pression pour s'améliorer et ils se sont retrouvés coincés par ce qui est effectivement possible", a-t-il affirmé : "après cela, la tricherie est la seule option".

Le géant allemand, premier constructeur automobile mondial, est au coeur d'un vaste scandale pour avoir équipé 11 millions de voitures diesel dans le monde de logiciels truqueurs faussant le résultat des tests antipollution.

Près de 500.000 de ces véhicules sont concernés aux Etats-Unis, où l'affaire a éclaté.

Cette vaste tricherie a fait perdre au groupe des milliards d'euros en Bourse et conduit à l'ouverture de nombreuses enquêtes à travers le monde.

Volkswagen avait avoué en début de semaine cette fraude, dévoilée il y a une semaine par les autorités américaines, mais la ventilation par pays des véhicules concernés n'est pas encore connue, pas plus que les modèles exacts.

Une kyrielle de pays ont annoncé le lancement de tests et enquêtes. Et beaucoup sont sur le qui-vive en attendant de savoir dans quelle mesure ils sont affectés.

jhe/mbr/lpt

© 2015AFP