webleads-tracker


Tricherie VW: l'ONU veut que VW "coopère pleinement"

Constructeurs

L'ONU a estimé mardi "extrêmement troublant" le scandale des moteurs diesel du groupe Volkswagen et a souhaité que l'entreprise allemande "coopère pleinement" à l'enquête.

Voir toutes les infos concernant l'affaire VW

"L'industrie automobile doit être un partenaire dans tous nos efforts (...) pour combattre le changement climatique", a souligné le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.

Notant que cette affaire de fraude aux tests antipollution faisait l'objet d'une enquête, il a "souhaité que l'entreprise Volkswagen coopère pleinement et résolve le problème".

Le constructeur allemand a admis que 11 millions de ses véhicules dans le monde étaient équipés du logiciel de trucage aux tests antipollution découvert aux Etats-Unis.

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé ce grand nom de l'industrie allemande, fierté nationale, à "la transparence totale" sur cette supercherie, qui fait des vagues dans le monde entier.

Une enquête pénale a été ouverte aux Etats-Unis, le pays où le scandale a éclaté.

avz/bdx/pre

© 2015AFP