webleads-tracker


Tricherie VW: Londres veut une enquête européenne

Constructeurs

Le ministre britannique des Transports, Patrick McLoughlin, a demandé mardi l'ouverture d'une enquête à la Commission européenne après les révélations sur le trucage aux tests anti-pollution mis en place sur onze millions de voiture par Volkswagen.

Voir toutes les infos concernant l'affaire VW

"Il est vital que le public puisse avoir confiance dans ses tests anti-pollution et je demande à la Commission européenne de se pencher d'urgence sur cette situation", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Volkswagen a équipé pendant des années certaines voitures diesel d'un logiciel qui détectait les tests antipollution, et en faussait les résultats.

Le groupe, qui fabrique aussi les Seat, Skoda, ou encore les Audi, a reconnu mardi que quelque 11 millions de voitures dans le monde étaient concernées, pas seulement de la marque Volkswagen.

jk/lpt/nas

© 2015AFP