webleads-tracker


Tricherie VW: le patron du groupe "infiniment désolé"

Constructeurs

Le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, s'est dit mardi "infiniment désolé" pour la "faute" commise par le groupe, qui a équipé 11 millions de voitures diesel d'un logiciel pour déjouer les contrôles sur les émissions polluantes.

Voir toutes les infos concernant l'affaire VW - Voir aussi "l'inconfortable communication du Président de VW"

"Je suis infiniment désolé que nous ayons déçu la confiance" de millions de personnes à travers le monde, a déclaré M. Winterkorn dans une allocation vidéo diffusée sur le site de Volkswagen.

"Je m'excuse profondément auprès de nos clients, des autorités et de l'opinion publique dans son ensemble pour cette faute", a poursuivi le patron de VW, qui indique ne pas avoir à l'heure actuelle "les réponses à toutes les questions".

"Les irrégularités dans les moteurs diesel de notre groupe sont à l'encontre de tout ce que représente Volkswagen", a affirmé M. Winterkorn.

"Manipulation et Volkswagen ne doivent plus jamais être associés", a exhorté le responsable, en promettant des éclaircissements "aussi rapides, approfondis et transparents que possible" et en appelant à ne pas jeter le discrédit sur le travail des 600.000 salariés que compte le groupe dans le monde.

"Je vous donne ma parole que nous allons procéder avec tout cela avec la plus grande franchise et transparence", a-t-il conclu.

Selon la presse allemande, M. Winterkorn doit s'expliquer devant les membres les plus influents du conseil de surveillance de Volkswagen réunis mercredi au siège à Wolfsburg (nord). Contacté à de nombreuses reprises par l'AFP, le groupe n'a pas commenté cette information.

mre-esp/mtr/pb

© 2015AFP