webleads-tracker


Tricherie VW : 4.100 VN bloqués aux Pays-Bas

Constructeurs

Un importateur néerlandais a suspendu lundi la vente de 4.100 véhicules du constructeur allemand Volkswagen, au coeur d'un scandale de moteurs truqués, a rapporté la presse néerlandaise.

Voir toutes les infos concernant l'affaire VW

Le groupe Pon Dealer a pris cette décision "dans l'attente" de plus de clarté de la part de Volkswagen quant à "la solution à apporter" aux moteurs controversés, a affirmé l'agence de presse ANP, citant l'importateur.

Les 4.100 véhicules concernés aux Pays-Bas sont "en stock au sein de l'organisation" Pon Dealer et disposent d'un moteur diesel de type "EA 189", soit le moteur controversé, a précisé l'ANP.

La télévision néerlandaise NOS assure que Pon Dealer n'est pas certain que les moteurs de ces 4.100 véhicules ont été truqués, mais l'importateur ne souhaite pas courir le risque d'enfreindre les règles environnementales européennes.

Pon Dealer, qui s'était réuni lundi avec les concessionnaires, n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer l'information.

Volkswagen a fait scandale en reconnaissant avoir équipé 11 millions de véhicules de plusieurs de ses marques dans le monde d'un logiciel permettant de fausser les résultats des tests antipollution.

Parmi ses différentes marques, Audi a reconnu lundi que 2,1 millions de ses voitures diesel ont été équipées de ce logiciel. La marque VW avait dit dès vendredi que cinq millions de ses modèles étaient touchés. Seat et Skoda pourraient aussi être concernés.

L'affaire, qui a d'abord éclaté aux Etats-Unis, a déjà conduit à la perte d'un tiers environ de la valeur de l'entreprise en Bourse, à la démission du patron du groupe Martin Winterkorn et menace de saper la réputation toute entière de l'industrie allemande.

Différentes plaintes ont été déposées et des enquêtes au pénal ouvertes aux Etats-Unis et en Allemagne.

© 2015AFP