webleads-tracker


Toyota USA : une usine de batteries d'ici 2030

Constructeurs

Le géant automobile japonais Toyota a annoncé lundi qu'il allait investir 3,4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) d'ici 2030 aux Etats-Unis dans les batteries électriques, notamment dans la construction d'une usine dédiée à cette production dans le pays.

Il s'agit du premier élément concret du plan dévoilé début septembre par le groupe d'investir au total 13,5 milliards de dollars (plus de 11 milliards d'euros) d'ici 2030 dans le développement de batteries de nouvelle génération au niveau mondial.

La future usine de Toyota aux Etats-Unis, dont l'emplacement et la capacité n'ont pas encore été révélés et qui devrait coûter à elle seule 1,29 milliard de dollars, devrait démarrer sa production de batteries en 2025 et créer 1.750 emplois, selon un communiqué du groupe.

"Cet investissement va nous aider à introduire des véhicules électrifiés plus accessibles pour les consommateurs américains, à réduire significativement les émissions de carbone, et, chose importante, à créer encore davantage d'emplois américains liés à l'avenir de la mobilité", a déclaré dans le communiqué Ted Ogawa, le patron de Toyota en Amérique du Nord.

Le groupe prévoit pour ce faire de créer une nouvelle société dans la région, dont l'autre mission sera de développer davantage sa chaîne d'approvisionnement locale et son savoir-faire en matière de production de batteries lithium-ion.

La priorité sera d'abord pour Toyota de produire de telles batteries pour ses véhicules hybrides, qui composent actuellement la grande majorité de ses véhicules "électrifiés".

Contrairement à de nombreux autres constructeurs, l'actuel numéro un mondial de l'automobile a tardé à se mettre sérieusement aux véhicules 100% électriques, ayant longtemps douté de leur potentiel de marché.

Mais Toyota est passé depuis quelques mois à la vitesse supérieure dans ce domaine. En avril, il avait ainsi annoncé le lancement de 15 modèles à batteries électriques d'ici 2025, sa première offensive réellement significative sur ce segment.

Le groupe prévoit que ses véhicules électrifiés (incluant les hybrides) représenteront 70% de ses ventes en volume en Amérique du Nord d'ici 2030, contre près de 25% actuellement.

Au niveau mondial, Toyota compte écouler 8 millions de véhicules électrifiés en 2030, soit quatre fois plus qu'en 2020. Mais sur ce total, seules 2 millions d'unités devront fonctionner à 100% sur batteries ou rouler à l'hydrogène, avait-il détaillé en mai.

etb/abx

© 2021AFP