webleads-tracker


Toyota relance la production de son premier SUV 100 % électrique après des couacs

Constructeurs

Le géant automobile japonais Toyota a annoncé jeudi qu'il allait reprendre rapidement la production de son premier modèle 100% électrique visant le marché de masse, dont le lancement commercial cette année a été perturbé par une embarrassante campagne de rappel.

Toyota avait dû rappeler en juin 2.700 unités de son SUV électrique bZ4X écoulées jusqu'à présent dans le monde à cause d'un problème de fixation de ses roues.

Le groupe avait aussi détecté par la suite un problème concernant un airbag rideau à cause d'une sangle mal ajustée.

Le ministère japonais des Transports a approuvé jeudi le dossier de résolution de ces problèmes présenté par Toyota.

Le constructeur va par conséquent pouvoir commencer les ventes du bZ4X, à commencer par le Japon à partir de fin octobre, a précisé à l'AFP une porte-parole du groupe.

Celle-ci n'était pas en mesure de fournir dans l'immédiat les dates de reprise de la commercialisation en Europe et en Amérique du Nord.

Fabriqué exclusivement au Japon pour le moment, le bZ4X est un modèle hautement symbolique pour Toyota car c'est le véhicule inaugural de sa première gamme 100% électrique, annoncée l'an dernier.

Toyota compte lancer 15 modèles électriques d'ici 2025 et 30 au total d'ici 2030. Il espère vendre 3,5 millions de véhicules électriques par an dans le monde à cette même échéance.

Le groupe écoule actuellement environ 10 millions de véhicules par an, quasi exclusivement à moteurs thermiques ou hybrides.

Toyota a hésité avant de se lancer à grande échelle sur le marché du tout-électrique et continue d'estimer que ce segment ne va pas se développer aussi vite que beaucoup veulent le croire, du fait de rythmes et stratégies de transition énergétique dans la mobilité très différents selon les régions du monde.

etb/LyS

© 2022AFP