webleads-tracker


Toyota investit massivement dans les batteries au Japon et aux Etats-Unis

Constructeurs

Le numéro un mondial de l'automobile Toyota a annoncé mercredi qu'il allait investir 730 milliards de yens (5,3 milliards d'euros au cours actuel) pour lancer sa propre production de batteries électriques au Japon et aux Etats-Unis entre 2024 et 2026.

Ce montant est partiellement inclus dans une enveloppe de 2.000 milliards de yens annoncée l'an dernier par le groupe pour développer et produire des batteries sur la période 2022-2030, a précisé à l'AFP une porte-parole de Toyota.

Dans le détail, le groupe va investir 400 milliards de yens (2,9 milliards d'euros) dans une usine à Himeji (ouest du Japon) et près de 330 milliards de yens de plus (2,4 milliards d'euros) dans son usine en construction en Caroline du Nord (sud des Etats-Unis).

Cela portera à près de quatre milliards d'euros le total de ses investissements dans cette usine de batteries en Caroline du Nord, dont l'activité doit démarrer en 2025.

Toyota a longtemps été sceptique sur le potentiel de marché des véhicules électriques, mais a commencé à s'y mettre sérieusement depuis l'an dernier pour ne pas se laisser distancer sur ce segment en très forte croissance et de plus en plus encouragé par les autorités en Europe, en Chine et aux Etats-Unis.

Le groupe compte lancer 30 modèles 100% électriques d'ici 2030 et prévoit au total un investissement d'une trentaine de milliards d'euros sur la période 2022-2030 dans la recherche-développement et la production de véhicules et de batteries électriques, a-t-il annoncé l'an dernier.

Mais Toyota continue de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, en poursuivant aussi des investissements colossaux dans les véhicules hybrides, dont il est le champion mondial, et dans d'autres technologies comme l'hydrogène.

"Il existe plus qu'une seule option pour atteindre la neutralité carbone" et "les moyens pour réduire les émissions de CO2 autant que possible et aussi vite que possible (...) varient énormément selon les pays et les régions", a d'ailleurs de nouveau souligné Toyota dans son dernier communiqué.

etb/nth

© 2022AFP